x

Nouvelle mesure anti-piratage contre le Peer to Peer

Publié le
 
Une association danoise contre le piratage informatique a envoyé la semaine dernière une facture à des internautes qui avaient téléchargé des oeuvres ayant droits d'auteur sur des réseaux Peer to Peer.
L’APG (groupe danois Antipiratage) a identifié 150 pirates présumés et leur avoir demandé de payer au total 133.000 euros.
Les amendes individuelles les plus élevées atteignant plus de 13500 euros.
Les internautes ont été identifiés par leur adresse IP alors qu'ils étaient connectés sue les réseaux d'échanges Kazaa et eDonkey.
L'APG aidé par quatre étudiants, a mis au point un système capable de surveiller les internautes Danois lorsqu'ils se connectent sur
les réseaux d'échanges Peer to Peer, de savoir quels fichiers ont été échangés et surtout l'heure ce qui leurs permet de remonter jusqu'a eux par le biais de leurs providers. Une fois établie la preuve du téléchargement, un juge a ordonné aux fournisseurs d'accès l'Internet de donner à l'APG l'adresse postale des internautes.
Les pirates présumés ont été mis à l'amende en fonction de la quantité de fichiers téléchargés. Un simple fichier musical
est facturé 2,69 euros, un film 26,92 euros et près de 50 euros pour un jeu vidéo.
L'affaire actuellement suit son cours quand a savoir la légitimité de l'action , qui ,sur le fond selon les juges ne fait aucun doute
et sur le montant des amendes que beaucoup d'internautes incriminés trouvent plus qu'excessive.
Si ce système tentait à se développer il est sur que les réseaux de Peer to Peer auraient du mouront a se faire,
déjà que Kazaa est sur la sellette en attente d'un jugement...
Affaire a suivre!
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.