x

Google envisage de quitter la Chine suite à des attaques sur Gmail

Publié le
 
Google.cn ne sera-t-il bientôt plus qu’un lointain souvenir pour les Chinois. C’est en tous les cas ce qu’envisage la Firme de Mountain View suite à des attaques informatiques et cette déclaration n’a pas tardé à générer de réactions officielles de la part du gouvernement Américain, Washington ayant demandé des explications à Pékin sur le fond de ces attaques informatiques.
L’attaque par des pirates informatiques Chinois visait des comptes Gmail et plus précisément les comptes Gmail d'activistes défenseurs des droits de l'homme. Ces attaques auraient eu lieu à la mi décembre.

De la à dire que l’attaque aurait été commandité par le gouvernement de Pékin, il n’y a qu’un pas. En réaction Google envisage la possibilité de ne plus censurer les résultats de recherches sur Google.cn, possibilité qui devrait entraîner l’arrêt de Google.cn pour la Chine et la fermeture des bureaux Google.

On pourrait presque parler d’incident diplomatique !
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

 
Publié: 13-01-2010 16:24
Rang Anonyme
Rang Anonyme
 
icone-tso Re: Google envisage de quitter la Chine suite à des attaq...
Google contre le gouvernement chinois: " Business " ou " Don't be evil " ?

Google communique à tout va sur sa décision de ne plus continuer à censurer les résultats sur Google.cn ! En-effet, après la détection d'une cyber-attaque visant des comptes Gmail de militants chinois des droits de l’homme, le géant de Mountain View engage un bras de fer avec le gouvernement chinois et se dit prêt à stopper ses opérations dans l'Empire du Milieu !

Un article de Tech Crunch qui fait le buzz s'interroge sur la sincérité de cette campagne: s'agirait-il plus de business que d'éthique ? En-effet, Google perd de l'argent sur ses opérations chinoises et ne ferait que profiter de cet incident pour revoir ses positions. Par ailleurs, d'une pierre deux coups, ses compromissions passées avec la censure chinoise avaient ces dernières années durement malmené son image de marque.

Alors, " Business " ou " Don't be evil " ?