x

Hadopi promulguée et publiée au Journal Officiel

Publié le
 
C’est fait, la loi Hadopi a été promulguée et publiée au Journal Officiel ce jour, hormis tout ce qui n’a pas été déclaré conforme à la constitution par la récente décision du Conseil Constitutionnel, c'est-à-dire la sanction de la suspension de l’abonnement Internet par Hadopi. La LOI n° 2009-669 du 12 juin 2009 favorisant la diffusion et la protection de la création sur internet est donc officiellement promulguée.
Hadopi sur les rails, manque juste la locomotive
En ce qui concerne l’application de la loi Hadopi (Haute autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur internet), les premiers mails, lettres d'avertissement et lettres recommandées devraient commencer à arriver dès cet automne.

De plus, le Ministre de la Culture Christine Albanel, annonce qu’un prochain projet de loi va être présenté avant cet été (certains disent dès la semaine prochaine) devant le Parlement, loi qui permettra  aux juges de suspendre l'abonnement internet. Cela pourrait se faire par le biais de juridictions spécialisés, crées pour ne s’occuper que du volet Internet et du téléchargement illégal. Une manière de faire passer le reste de la loi sur la sanction qui cette fois-ci dépendra d’un juge et sera de ce fait conforme à la constitution.

Pour lire l’ensemble de la loi LOI n° 2009-669 du 12 juin 2009 rendez-vous sur le site du Journal Officiel (date du 13 juin 2009)
Journal Officiel
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

 
Publié: 15-06-2009 09:51
Rang Anonyme
Rang Anonyme
 
icone-tso Comment?
Comment font-ils pour publier une loi amputée?

Comment font-ils pour s'acharner à vouloir faire passer une loi obsolète avant même d'être finalisée?

Comment font-ils pour faire en sorte que l'assemblée passe de 24 à 500 députés en une semaine, que l'ordre du jour soit modifié pour repasser le texte qui a été refusé, et pour que même ceux qui sont contre ce texte votent pour?

C'est moi ou ce gouvernement est surhumain?