x

Votre abonnement téléphonique chez « qui, qui veut »

Publié le
 
Bon le titre est un peu simpliste, pour m’excuser, je vous dirai que nous sommes un dimanche et qui plus est, c’est que la veille nous avons fêté l’anniversaire de Kirousse (co-web du site) qui annonçait ces 30 printemps et des poussières, et je ne vous dis pas le nombre de poussières smiley . Donc la nouvelle de ce dimanche va en réjouir plus d’un mais surtout ceux qui bénéficient de l’offre Freebox de Free. Réjouir, en fait cela ne sera possible qu’à partir du moment ou le projet de fin de monopole concernant l’opérateur Historique sera voté, le sénat ayant déjà donné son feu vert à l’ART…
(Autorité Régulation des Télécoms) et c’est ainsi que normalement si tout se passe bien, à partir du mois d’avril 2004 vous ne serez plus obligé de passer par FT pour prendre votre abonnement.
FT demeurera propriétaire des lignes mais c’est à votre fournisseur télécom que sera facturé l’abonnement et se sera lui qui vous le facturera. Bref que du bon, car les tarifs vont considérablement s’en ressentir et vous pouvez être sur qu’il n’y en aura pas un pareil. En attendant les premiers qui vont se réjouir de cette nouvelle c’est encore une fois et je le répète les utilisateurs de la Freebox car pour eux plus besoin d’abonnement, les communications étant comprises dans le forfait (quota d’heure)
Dans l’histoire, il est à noter que FT va devenir une sorte de rentier avec quand même une main mise sur ses lignes et ce n’est pas plus mal car quand on voit comment cela se passe outre atlantique dans le pays de Billou, il y a de quoi se poser des questions.
Vivement le mois d’Avril !!
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.