x

Le pire to pire du peer to peer

Publié le
 
Jusqu’à présent pour avoir un logiciel espion dans son PC il fallait recevoir un courrier et cliquer dessu sans faire exprès smiley ou bien installer un logiciel qui l’intègre en son sein (bien souvent un gator) .
Mais il semble qu’une nouvelle forme d’attaque fasse son apparition et les réseaux de peer to peer en sont le cheval de troie ou plutot le cheval de troie du cheval de troie smiley
Cette nouvelle forme de spyware pourrait ouvrir un port sans que votre anti-virus ou votre firewall ne lève le petit doigt et enregistrer les frappes au clavier, capturer des mots de passe sous Windows et même participer à des attaques en déni de service. Que du bon comme vous pouvez le voir.

Heureusement la mise a jour de votre anti-virus devrai le rendre inopérant.
Mais vous vous demandez sûrement comment celui-ci peut arriver jusqu’à votre PC. Pour la petite histoire
Spybot, qui se serai propagé par le réseau de Kazaa et mIRC, aurait contaminé des jeux piratés disponibles sur le réseau de Kazaa depuis l'été dernier «Battlefield 1942» et «FIFA Football 2003».
Une nouvelle arme pour les pirates et peut être un brèche béante ouverte vers la démocratisation de cette forme d’espionnage.

Et comme nous vous le disons à chaque fois, "surfez couvert !"

PS : Pour info la société Gator souhaite changer de nom et ce afin de s’éloigner de la mauvaise image du logiciel qui porte le même nom (coïncidence smiley) et n’est ni plus ni moins qu’un espion.
Quand une marque vous colle à la peau !
 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.