x

Comparateurs de prix, signature d’une charte de bonne conduite

Publié le
 
Aujourd’hui, faire ses achats passe le plus souvent par Internet, non pas que tous les internautes achètent sur internet, mais plutôt qu’il est devenu facile et rapide de comparer les prix de différentes enseignes ou différents e-commerçants en quelques clics de souris. Et pour cela, il y a les sites comparateurs de prix.

L’année dernière 11 comparateurs ont été ont fait l’objet d’une lettre de rappel de la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes), voir Comparateurs de prix en ligne de mire de la DGCCRF .

Du coup, cette semaine une charte de bonne conduite a été signé par 7 d’entre eux (easyvoyage.com, kelkoo.fr, leguide.com, pangora.com, pricerunner.fr, shopping.fr voyagermoinscher.com), signature qui va donc dans le sens d’une plus grande transparence aux niveau des articles proposés dans les comparaisons.

A commencer par des prix TTC, et non pas hors taxes comme certains le font, l’information sur les délais de livraison, la garantie et une actualisation de la liste quotidienne…

On peut d’ailleurs y lire sur le site de la Fevad, qui est à l’origine de cette charte signée le 11 juin dernier en présence d’Eric Besson, Secrétaire d'Etat à l'Economie Numérique :

La première partie concerne l’information communiquée par les sites comparateurs aux internautes ainsi que l’information sur les critères de classement, la nature de la relation entre les sites comparateurs et les sites référencés, la présentation des informations concernant les sites référencés notamment à propos des caractéristiques principales des produits, les prix, les délais de livraison et la garantie.

Une des mesures est de déréférencer ceux qui ne respecteraient pas ces engagements. Par ailleurs, les sites comparateurs s’engagent à réactualiser leurs offres toutes les 24 heures au minimum.

La seconde partie de la Charte s’intéresse davantage aux relations entre les sites marchands et les sites comparateurs. Elle vise, entre autres, à garantir le respect des règles de concurrence loyale concernant les conditions tarifaires, l’information sur les modalités de référencement et d’affichage des offres des sites marchands ou encore les règles de facturation. Enfin, les données recueillies auprès des sites marchands ne pourront être utilisées que dans les conditions prévues par les conventions entre les sites comparateurs et les sites marchands.


Plus d’infos sur le site de la Fédération du e-commerce :
Fevad

 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.