x

Vente liée de PC et logiciels, Asus rembourse

Publié le
 
C’est le genre d’affaire qui risque de se répéter dans les mois qui viennent. Pour la troisième fois en quelques mois un consommateur vient d’obtenir de la part d’un tribunal, le remboursement des logiciels qui se trouvaient sur son PC, et dont il ne souhaitait pas se servir.

Pour planter le décor, il faut dire qu’à chaque fois que vous achetez un PC ou portable chez un revendeur, ce dernier est déjà pré installé avec son système d’exploitation et logiciels. A moins de monter sois même son PC, il n’est donc pas possible d’installer le système et les logiciels que vous souhaitez utiliser. La vente de PC est dans ce cas liée aux logiciels, et comme la majorité des PC sont installés avec un système Microsoft Windows, c’est ce dernier qui réalise la bonne affaire.

Un consommateur a donc obtenu gain de cause dans sa demande de remboursement du système d’exploitation Windows installé d’office sur son PC, et qu’il n’étais pas possible d’acheter nu.

Dans un premier temps, Asus souhaitait lui rembourser 40 euros pour la licence Vista (il ne doivent pas connaître les prix des licences même en OEM). Le juge, ayant estimé cette somme trop faible a donc demandé à Asus le remboursement de 100 euros pour le système d’exploitation et 100 euros pour les frais de procédure.

Au final, les constructeurs devraient sans doute creuser l’idée de proposer des PC ou portables nu avec la possibilité d’acquérir à part un système d’exploitation libre tel que Linux à coté.

Quand il n’y aura plus que Vista sur le marché, ce genre d’affaire risque de se répéter !
Ou alors montez-vous votre PC.

 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.