x

L'industrie américaine du disque dépose 261 plaintes contre des internautes

Publié le
 
Ils sont accusés d'avoir échangé plus de 1 000 chansons via des réseaux de téléchargement comme Kazaa ou Grokster.
L'association américaine de l'industrie du disque (RIAA) demande aux internautes de ne pas distribuer les fichiers téléchargés et de les détruire. Une loi de 98 sur la protection de la propriété intellectuelle oblige les fournisseurs d'accès des universités américaines à décliner l'identité des présumés pirates. Les maisons de disques ont lancé une offensive judiciaire sans précédent. Chaque titre échangé illégalement peut valoir 150 000 euros de dédommagement. Un CD sur trois vendus dans le monde est un faux. La lutte contre le piratage numérique est devenu le principal cheval de bataille des maisons de disques.
En Autralie, 3 pirates sont poursuivis pour violation de la législation sur les droits d'auteurs. Ils auraient distribué illégalement pour 35 millions d'euros de MP3. Le trio encourt jusqu'à 5 ans de prison et plus de 35 000 euros

Source : www.m6.fr excellent site smiley

La RIAA espère cependant que beaucoup de plaintes n’iront pas jusqu’au procès. Elle fait le maximum pour pousser les utilisateurs à accepter un règlement amiable de l’affaire, sur l’exemple du compromis qu’elle a signé en avril dernier avec quatre étudiants. Ces derniers ont préféré payer entre 12000 et 17000 dollars contre l’arrêt des poursuites judiciaires.
Source ZDnet
 
Voir les commentaires  
Thierry L
Thierry L
Je tente de mettre en ligne mes maigres connaissances qui je l'espère, vous servirons autant qu'à moi. A ne pas confondre avec mois, qui est l'interval de temps entre chaque article que je poste. Alors, la pilule BLEUE, ou La pilule ROUGE ??

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.