x

L'UFC-Que choisir relaxé contre Free!

Publié le et mis à jour le
 
En 2006, suite à de nombreuses plaintes de consommateurs mécontents de la Hotline de Free, l'UFC-Que choisir décidait de saisir la justice.Un communiqué était alors diffusé en marquant "le manque total de communication" de l'opérateur qualifié alors "d'autiste". Free se sentait alors diffamé par ces termes et attaquait à son tour l'association en justice.
Le tribunal correctionnel de Paris vient de rendre son verdict et il donne raison à l'association de consommateurs en la relaxant ( relaxe du président alain Bazot et du rédacteur en chef jean-paul Geai ) avec comme raison qu'il "existe des éléments sérieux pour justifier les critiques formulées" à l'encontre du fournisseur d'accès Internet.
 
Il faut savoir que le reproche fait par l'UFC-Que choisir à l'encontre de Free était principalement que le consommateur payait pour un service qu'il n'avait pas.

La récente décision de la cour de cassation qui s'était prononcée pour l'obligation de résultats des Fai a certainement, pour une part au moins, fait pencher la balance vers l'UFC-Que choisir.
 
Voir les commentaires  
jean-mi
jean-mi
Le savoir, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale.... C'est en apprenant peu mais en retenant beaucoup que j'en suis arrivé à écrire des article sur TSO. Comme quoi, tout peut arriver !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.