x

Kaspersky plébiscité sur LinuxWorld

Publié le et mis à jour le
 
Le journal du net nous fait savoir qu'à l'occasion du salon LinuxWorld, des tests ont été réalisés sur les principaux antivirus disponibles pour Linux. Effectués par Untangle, ces tests avaient pour but de mesurer l'efficacité de 10 antivirus confrontés à 25 virus.


Le grand vainqueur de cette série de tests est sans conteste Kaspersky, suivi par Norton et Clam Frisk, Sophos et McAfee sont derrière le trio de tête alors que GlobalHauri, Fortinet et SonicWall sont plutot décevants. WatchGuard ferme la marche, ses résultats étant pour le moins inquiétants.

Ces tests étaient réalisés en trois épreuves.
La première catégorie concernait les codes malicieux"classiques", recensés au sein de l'EICAR.
La deuxième catégorie englobait les attaques les plus courantes basées sur des E-mailings de masse.
La troisième catégorie concernait des virus déposés directement par des participants du salon.

Sur les deux premières parties, trois antivirus ont bloqué 100% des malwares. Ce sont Kaspersky, Norton et Clam, WatchGuard en ayant éradiqué péniblement 5%.

Pour la troisième partie, Concernant les virus déposés par des participants du salon, tous les produits ont failli dans leur mission avec diverses fortunes. Kaspersky et Clam ont été les meilleurs avec respectivement 97 et 91% de virus bloqués.D'autres n'ont pas dépassé 50% de réussite, dont GlobalHauri avec 45,7%, Fortinet avec 45,7% et WatchGuard avec 2,9%.

WatchGuard dénonce biensur la fiabilité de ces tests.

Il faut également savoir que ces tests ont permis de redorer le blason de certains antivirus "opensource" qui se sont pas mal comportés.

Source Le journal du net.
 
Voir les commentaires  
jean-mi
jean-mi
Le savoir, c'est comme la confiture, moins on en a, plus on l'étale.... C'est en apprenant peu mais en retenant beaucoup que j'en suis arrivé à écrire des article sur TSO. Comme quoi, tout peut arriver !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.