x

Les comparateurs de prix sur le grill de la DGCCRF

Publié le et mis à jour le
 
La Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) vient d'annoncer dans un communiqué de presse datant du 25 aout dernier qu’une enquête est en cours dans le secteur des comparateurs de prix sur Internet.

Cette enquête est menée dans le cadre de la Directive nationale d’orientation (DNO) 2006 de la DGCCRF dont l’un des axes concerne la surveillance du commerce électronique et des nouvelles techniques de vente. Certains avancent l’idée que le départ de cette enquête est du au site comparateur du groupe Leclerc " QuiEstLeMoinsCher.com " qui devait « normalement » comparer les prix de plus de 3500 références avec ses concurrents mais qui au final ne faisait pas preuve d’une grande transparence car il donnait à chaque fois comme résultat le plus avantageux sa propre enseigne. Le site est depuis fermé pour publicité comparative illicite.

Il faut tout de même reconnaître que les comparateurs en ligne (même celui du site) constituent une rentrée d’argent conséquente, l’annonceur du produit payant à chaque fois qu’un internaute visite la fiche descriptive en provenance du comparateur. Des enseignes comme Darty ou Boulanger n’ont pas souhaité participer à ce genre de publicité et pourraient être une des autres conséquences de l’ouverture de cette enquête.

Affaire à suivre.

 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.