x

France Télécom en pleine hémorragie clients

Publié le et mis à jour le
 
Le dégroupage total s’installe au fil des semaines sur l’hexagone et dans le même temps le nombre d’abonnés à la téléphonie fixe chez l’opérateur historique est en baisse constante. Chaque semaine c’est 15.000 nouvelles demandes d'abonnements au dégroupage dont 10.000 concernent le dégroupage total et 5.000 le dégroupage partiel et dans le même temps FT perdrait environ 10 000 clients par semaine.

En effet, le dégroupage total permet tout simplement de se passer de France Télécom (abonnement et ligne), et il n’y a pas une offre de FAI qui n’y fasse pas allusion.

D’ailleurs FT ne se voile pas la face sur ce sujet et les dernières conditions d’abonnement vont dans ce sens. Depuis le 1er octobre, la durée minimale d'engagement à l'abonnement téléphonique est réduite de moitié : elle passe de 12 à 6 mois.

Et pendant ce laps de temps, rien ne vous empêche de prendre un FAI en vue du dégroupage total au terme des 6 mois voir avant si votre ligne est compatible.

Le temps où le numéro de téléphone était en quelque sorte un « patrimoine » de la famille est bel et bien terminé. Les français sont de plus en plus nomade en ce qui concerne les offres multimédias (téléphonie, télévision, internet…) et les offres vont dans ce sens.
Mais rassurez-vous FT même si il a pris un peu de retard, a su s’adapter au changement et n’en reste pas moins via sa filiale Wanadoo le premier FAI de France smiley
Et il lui reste toujours des irréductible de l’internet qui par contre vont faire triste mine car l’augmentation de l’abonnement téléphonique devrait continuer de progresser pour passer à 16 euros en 2008.

 
Voir les commentaires  
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires sont la propriété de leur auteur. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.