Charles Macintosh le chimiste qui a inventé l’imperméable en Doodle

Par la rédaction de TSO le
 
Après plusieurs Doodle intitulés « Joyeuses fêtes ! » et en attendant ceux consacrés à la nouvelle année, aujourd’hui Google nous propose d’en savoir un peu plus sur le chimiste Charles Macintosh, qu’il ne faut pas confondre avec « Le Macintosh » de la marque à la pomme.
Le Doodle du chimiste Charles Macintosh
Si vous vous rendez sur la page d’accueil de votre moteur de recherche préféré, vous avez sans doute remarqué que l’habituel logo de la firme a été une nouvelle fois remplacé par un Doodle animé. Quelques jours après nous avoir proposé plusieurs Doodle intitulés « Joyeuses fêtes ! » à l’occasion de Noël et en attendant ceux consacrés à la « Bonne Année 2017 », Google nous propose d’en savoir un peu plus sur Charles Macintosh, chimiste de profession et à qui l’on doit l’invention de l’imperméable.




Et pour ceux qui en douteraient, Charles Macintosh n’a strictement rien à voir avec le célèbre Macintosh, l’ordinateur personnel conçu et vendu par Apple. Car si le premier est né le 29 décembre 1766, le second n’a été lancé que le 24 janvier 1984. Il avait donc peu de chance d’inventer le Mac. Mais on lui doit une invention qui est toujours d’actualité aujourd’hui, en 1823 il fait la découverte d'une matière imperméable obtenue par la dissolution du caoutchouc dans du naphte porté à ébullition. L’imperméable « Mackintosh » avec un K était né. D’ailleurs, c’est le synonyme d’imperméable en Angleterre.

Si vous avez envie d’en savoir un peu plus sur « Charles Macintosh le chimiste », il vous suffit de cliquer sur le Doodle pluvieux ou l’on voit le personnage prendre des trombes d’eau dans le chapeau haut de forme et le vider sans être mouillé sur son imperméable. Et au moins, vous serez au sec quand vous le ferez.

En attendant, pour ceux qui n’auront pas l’occasion de repasser sur le site cette année, nous vous souhaitons nos meilleurs vœux du Nouvel An, de Joyeuses Fêtes et surtout une Bonne Année 2017 !
 
 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.