Publicité
Menu Articles

Facebook : Arnaque Carrefour en cours avec un bon gratuit de 400 € offert

Par la rédaction de le Mis à jour le
Rubrique Internet
Ces derniers mois, les arnaques se multiplient sur Facebook et la tendance ne semble pas vouloir s’inverser, loin de là. La dernière arnaque en date concerne l’enseigne de distribution Carrefour, arnaque qui est en train de se propager comme une trainée de poudre, il faut dire que l’offre est on ne peut plus alléchante avec la possibilité de remporter gratuitement un bon d’achat de 400 € en échange d’un partage et d’un j’aime sur le site de réseautage social.
Facebook : Arnaque Carrefour en cours avec un bon gratuit de 400 € offert
Facebook arnaque Carrefour 400 €
Par contre, c’est le genre de message qui devrait inciter à la prudence, si Carrefour proposait réellement à ses clients de remporter en un clic 400 euros, cela se saurait.

Sur la page en question on peut y lire : « Obtenez gratuitement 400€ Carrefour bon maintenant ». Pour cela il faudra passer par 3 étapes et pour vous inciter à le faire rapidement, un compteur égrène le nombre de bons restants « Bons gratuits gauche : -1109 »…

La suite du texte de l'arnaque :
Suivez ces 3 étapes simples ci-dessous pour commander votre coupon! Bons gratuits gauche : -1109
1) l'étape 1 , partager
2) L'étape 2 , ajouter un commentaire ci- dessous. "Merci Carrefour"
3) L'étape finale : cliquez "J'aime"!
Lorsque vous avez terminé les étapes ci-dessus, vous serez automatiquement redirigé pour réclamer votre bon d'échange.




Et en y regardant de plus près, hormis le sigle de Carrefour reconnaissable avec son « C », il n’y a rien d’autre. Pas de mentions légales, pas d’explications sur ce concours ou tirage au sort s’il y en a un, rien qui ne puisse rassurer l’internaute sur le fait que Carrefour est l’instigateur de l’opération.

Et en cherchant un petit peu plus loin dans le code source de la page, on s’aperçoit qu’il n’y a pas qu’un site, mais plusieurs sites, tous avec le même type de page aguicheur : carrefour9.info, carrefour24.com et carrefour365.com et il doit surement y en avoir d’autres. Les deux comptes sensés avoir partagé la page ne sont en fait que des images ainsi que les supposés 1 641 502 J’aime, sauf qu’à l’allure ou la pseudo offre Carrefour se propage sur le net il finira bien par y arriver.

Le but final est bien sûr de partager la page, de récupérer le maximum de Like afin par la suite de polluer votre mur sur Facebook. Sur les deux comptes, le second semble bien être le compte du spammeur : Antipas Best Attisso qui n’a sans doute pas pu s’empêcher de narguer les futurs « gogos ».

En conclusion, ne prenez pas pour argent comptant toutes les promesses qui vous sont faites sur Internet et surtout restez vigilant quand vous lisez ce genre de message, relire une seconde fois permet le plus souvent de s’apercevoir qu’il s’agit d’une arnaque.

Tags : 400? carrefour facebook - obtenez gratuitement 400 euro carrefour bon maintenant. (107 gauche) - Carrefour bon de 400? - obtenir 400 euros carrefour - BON CADEAU CARREFOUR FACEBOOK


   
Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Autres articles
10/09/2014 10:11 - U2 : l’album « Songs of Innocence » disponible gratuitement sur iTunes
17/07/2014 17:40 - Vidéo : Un mystérieux trou géant en Sibérie (Youtube)
07/07/2014 12:14 - Youtube : Vidéo d'un crash d’avions évité à l’aéroport de Barcelone
06/07/2014 12:45 - Affiche de la « bête immonde » : Dieudonné aurait plagié Ken Barthelmey
05/07/2014 16:32 - Viadeo : Le site internet inaccessible depuis le début de l’après-midi
29/05/2014 18:03 - Skype Translator : le traducteur de langue en temps réel de Microsoft
22/05/2014 09:00 - Piratage : eBay recommande de changer les mots de passe des comptes
09/05/2014 08:28 - Twitter propose 2 nouvelles améliorations pour les comptes utilisateurs
28/04/2014 09:01 - Microsoft : une faille zéro day sur Internet Explorer exploitée
12/03/2014 18:24 - Internet : Le World Wide Web fête ses vingt cinq ans
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.