Android : 6 mois de prison ferme pour le pirate SMS aux 17 000 Smartphones

Par la rédaction de TSO le
 
Le tribunal correctionnel d'Amiens a rendu son verdict dans l’affaire de Dylan ce jeune hacker d’Amiens âgé de 20 ans et qui avait créé un malware caché dans des applications Android, malware qui permettait d’envoyer des SMS surtaxés à l’insu des propriétaires des Smartphones.
Android et le pirate aux SMS surtaxés
Le tribunal correctionnel d'Amiens a estimé que le préjudice était énorme et a condamné le jeune homme à une peine de prison de 6 mois ferme avec contrôle par bracelet électronique une peine plus sévère que la demande du procureur qui avait requis 12 mois de prison avec sursis. Il faut savoir que la peine maximale pour escroquerie peut aller jusqu'à 5 ans d'emprisonnement.

Le malware aurait infecté plus de 17 000 Smartphones sous environnement Android et le programme malveillant serait à ce jour toujours en circulation sur les sites Internet qui proposent gratuitement des applications sensées être payantes.




Le jeune homme avait concocté ce programme plus par défi que par l’appât du gain, il aura tout de même récupéré plus de 4 000 euros, avait voulu mettre en pratique ses connaissances sur l’environnement android. Gageons qu’une fois sa peine exécutée il ne devrait pas avoir de difficulté à trouver du travail dans la sécurité informatique.

(Illustration logo Android)
 
 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.