Angry Birds Star Wars : Luke et Leia est disponible

Par la rédaction de TSO le
 
Il y a quelques jours, Rovio nous mettait l’eau à la bouche en nous proposant de retrouver en vidéo un gameplay du prochain épisode de la saga Angry Birds : Angry Birds Star Wars avec Luc et son sabre Jedi et Leia et ses pistolets lasers, dont les visages sont fidèles aux personnages en chair et en os, les cochons Dark Vador et le robot quadripode impérial ou TB-TT. Et depuis ce matin le jeu « Angry Birds Star Wars » est disponible en téléchargement sur plusieurs supports.
Angry Birds Star Wars
Rovio a décidé de frapper fort en proposant le jeu « Angry Birds Star Wars » sur l'Apple Store (iPhone et iPad), le Google Play (Android), sur le store de Microsoft (Windows Phone 8 et tablette) mais aussi de télécharger directement le jeu pour PC et Mac.

Et comme pour le film, cela commence par « Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine... un groupe désespéré d'oiseaux rebelles dut affronter l'envahisseur intergalactique : le tout puissant Empire et ses pigtroopers ! »




Et vous n’êtes pas au bout de vos peines, avec les 80 niveaux a tenter de passer sur des planètes comme Tatouïne et l'Étoile du Bon Porc ou il vous faudra vous battre contre les cochons impériaux, les tourelles lasers, les cochons hommes des sables et le côté obscur de la Force à l'aide de sabres laser, de blasters et de pouvoirs Jedi pour remporter les trois étoiles.

Une fois acheté, les mises à jour seront gratuites, Rovio indiquant que la saga ne fait que commencer et si vous réussissez tous les niveaux, peut être pourrez-vous déverrouiller tous les niveaux bonus de R2-D2 et de C-3PO.

Prêt pour combattre le côté obscur ? Dans ce cas, rendez-vous sur l’Apple Store ( Angry Birds Star Wars ) pour y télécharger le jeu pour votre iPhone, iPod Touch et iPad. Et pour les autres supports du jeu, rendez-vous sur le site Angry Birds Star Wars.

(Illustration Rovio Angry Bird Star Wars)
 
 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.