Justin Bieber : un faux cancer et des fans vraiment chauves ( #baldforbieber )

Par la rédaction de TSO le
 
C’est le genre de canular qui avait de fortes chances de faire un flop ou de faire le buzz sur Internet. Et, c’est ce qui s’est passé avec le faux cancer de Justin Bieber mais des milliers de fans qui y ont cru dur comme fer certains n’hésitant pas à se raser la tête en signe de soutien pour leur idole.
Justin Bieber et la #baldforbieber
Ce qui n’était au départ qu’un canular parmi tant d’autres qui circulent chaque jour sur Internet et les réseaux sociaux, c’est révélé avoir une portée que même les auteurs de la farce n’avaient sans doute pas prévue. Ils ont tout de même réussi à faire croire à des milliers de fans de Justin Bieber que leur idole était atteinte d’un cancer, et que pour le soutenir dans cette épreuve, il fallait se raser le crâne.

Le canular est parti du site de partage 4chan avant de se propager sur Internet comme une traînée de poudre avec comme message « un cancer a été diagnostiqué sur la pop star Justin Bieber plus tôt ce matin. Les fans de Bieber se sont rasé la tête pour montrer leur soutien » et le hashtag « #baldforbieber » (chauve pour Bieber) est rapidement devenu le mot clé du moment sur Twitter.




Pour en rajouter une couche, les plaisantins n’ont pas hésité à mettre en ligne des photos truquées de jeunes filles avec le crâne rasé tenant devant elles une pancarte ou il y était écrit « Balb for Bieber ».

En conclusion, un canular qui au départ n’avait aucune chance de fonctionner tant les ficelles étaient grosses et qui depuis est sans nul doute devenu le canular de l’année. Certains doivent bien en rire, sauf peut être les fans du chanteur qui ont pris cela au pied de la lettre et sont effectivement rasé le crâne.

Comme quoi, sur internet il ne faut pas croire tout ce qui se raconte, et dans le doute : vérifiez l’information. « #baldforbieber » fait toujours parler de lui ce dimanche sur Twitter, même cette fois pour se moquer des fans.

(Illustration vidéo Youtube)
 
 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.