Militantisme et crédibilité

Militantisme et crédibilité
3ieme type
Militantisme et crédibilité (à propos du nucléaire)


Par honnêteté intellectuelle, j’ai mis le nez dans le livre de Mme Corinne Lepage « La vérité sur le nucléaire ». Il faut attendre la page 43 pour entendre parler de la fusion, qui pourrait être une vraie solution si on arrivait à sa maîtrise. Le réacteur à fusion thermonucléaire (ITER) fait l’objet d’une note de bas de page assez stupéfiante, voulant, sans doute, de façon plus militante qu’intelligente, le démolir par avance.

Je cite :

« Ce réacteur thermonucléaire expérimental international est un prototype de réacteur à fusion destiné à produire non pas de l’électricité mais de la chaleur. » (même phrase sur Wikipédia !!!!)

C’est exact sur le plan strictement factuel concernant le prototype, puisqu’on cherche à démontrer la faisabilité de la maîtrise de la fusion, mais c’est pousser l’absurdité à son comble quand, en parlant de centrales nucléaires, on oppose production d’électricité et production de chaleur. Je me demande si l’auteur de cette phrase a un jour mis les pieds dans une centrale nucléaire ou si elle en a compris les explications qui lui ont été fournies sur son fonctionnement. J’ai eu l’occasion, au cours de mes études, de visiter une des premières centrales nucléaires, celle de Chinon, en 1969. Et je n’avais pas prévu d’en ressortir avec la vision précise qu’une centrale nucléaire était d’abord et avant tout une gigantesque bouilloire !! L’énergie nucléaire y servait uniquement à produire de la chaleur (Et bien oui !) permettant de chauffer de l’eau (Et bien oui !), puis de détendre la vapeur dans des injecteurs faisant tourner des turbines à …vapeur. Et les turbines à vapeur entraînaient quoi ? Et bien oui : des alternateurs, vous aviez trouvé !

Que croit cette dame, que dans les centrales nucléaires produisant de l’électricité, on fait passer les lignes à Haute Tension dans le cœur du réacteur ? Et que hop ! ça les alimente ?

A-t-elle entendu dire au cours de ses études que l’énergie se transforme, et que donc si on sait produire de l’énergie sous forme de chaleur dans des conditions satisfaisantes, de façon régulière et stable, en faire de l’électricité n’est que modalités techniques ? D’ailleurs, que font les centrales à charbon ou au fuel, si ce n’est de produire d’abord et avant tout de la chaleur ?

Militer est une chose, être honnêtement rigoureux en est une autre…..

Posté le : 29/04/2012 14:40
Citation Réponse
Re: Militantisme et crédibilité
Camille
perso ce que je remarque c'est que plus les politiques parlent du nucléaire, plus ils se contredisent à tout bout de champ.

Je regrette juste que nicolas hulot n'ai pas été le candidat des verts, non pas qu'il était mieux que Joly mais il aurait sûrement attiré plus de capital sympathie et sans doute fait un score qui aurait pesé dans la balance des législatives.

Posté le : 29/04/2012 15:28
Citation Réponse
Publicité
Publicité
Re: Militantisme et crédibilité
3ieme type
Bonjour Camille,

Oui il me semble que les écolos-verts ont vendu leur âme au diable en entrant de plain-pied dans la politique politicienne. Eva Joly en est l'incarnation. En déclarant que si elle était élue elle donnerait la nationalité française à tous les sans-papiers, ne se trompe-t-elle pas de débat, qu'est-ce que ça a à voir avec l'écologie?
Il me semble que N.Hulot, qui ne sait plus comment faire peser ses idées dans le débat, s'est honorablement tenu à l'écart de ces absurdités.

Cordialement

Posté le : 29/04/2012 15:41
Citation Réponse
Re: Militantisme et crédibilité
3ieme type
Bonjour amis de TSO,

Entre temps, j'ai poursuivi la lecture de "La Vérité sur le nucléaire" et je suis tombé p.144 et p.145 sur des éléments qui, sur un plan strictement factuel décrédibilisent l'ensemble du bouquin !

Page 144, entre les lignes 15 et 20, sont confondus kWh et kW !! Autrement dit, confusion entre une unité de quantité d'énergie et une unité de puissance !!! Pas mal, faut le faire...

Page 145, entre les lignes 1 et 8, sont confondus, (je vous le donne en mille!!) kWh et MWh! Autrement dit, un rapport mille entre les deux n'interpelle pas cette brave dame??

Dommage, parce qu'elle touche à des sujets intéressants et, à certains endroits de son bouquin, on aurait eu envie d'en savoir plus.

Mais, franchement, quand on est d'une incompétence pareille, on s'abstient de toucher à des sujets un tant soit peu techniques. (Je ne dis pas scientifiques, parce que, là, on irait trop loin)

Ou alors ce bouquin a été écrit par un petit attaché de cabinet, c'était son objectif de la semaine (au petit attaché), et elle ne l'a même pas relu.

Lamentable, quand on se mêle de toucher à des sujets aussi graves....

Avec mes sentiments technologiquement cordiaux,

Posté le : 07/05/2012 14:15
Citation Réponse
 
 
Vous avez trouvé cette réponse utile ? Partagez-la !

Réponse Ecrire un nouveau message