S'il est un exercice O combien délicat et pour le moins ambitieux, c'est bel et bien de tenter de définir la magie blanche. Cette pratique ancestrale qui a vocation à perdurer à travers les âges demeure profondément ancrée dans les croyances populaires. La magie blanche se caractérise avant tout par le fait qu'elle œuvre au triomphe du bien sur le mal, et ce, sans jamais chercher à porter un quelconque préjudice à autrui. Par ailleurs, son influence positive est connue de tous ou presque.

S'il est un site qui fait figure de référent, pour ne pas dire de valeur montante par rapport à tout ce qui a trait à la magie blanche et à ses rituels, il s'agit indubitablement du Grimoire-universel.

C'est ainsi que l'on apprend que la pratique de la magie blanche est régie par des lois universelles et ésotériques. L'invocation des forces naturelles et la maîtrise des énergies environnantes font partie intégrante de tout rituel de magie blanche.

Cette pratique magique influe sur le cours des événements tout en restant positive. Un rituel de magie blanche ne peut en aucun cas servir à de sombres desseins. Cependant, il est à noter que cette pratique nécessite non seulement des connaissances avancées, mais également un réel savoir-faire.

Élaborée et peaufinée depuis des siècles par des praticiens que l'on nomme sorcières et mages, la magie blanche est en symbiose avec la hiérarchie des éléments. Elle canalise les énergies tout en préservant scrupuleusement l'harmonie cosmique.

Les sorcières et les mages recourent à la magie blanche pour :
• L'obtention d'une protection (magie blanche protectrice).
• Avoir la santé et un certain bien-être (magie blanche de la santé).
• La carrière professionnelle (magie blanche professionnelle).
• Attirer la chance (magie blanche de la chance).
Apporter un petit coup de pouce au destin, aider une personne à sortir de l'ornière, tel est le but et la raison d'être de la magie blanche.
 
 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!