Transmeta pense se retirer du marché des processeurs

Publié leet mis à jour le
 
La société californienne pourrait ne plus fabriquer de processeurs pour se concentrer sur la vente de licences technologiques. Depuis sa création en 1999, Transmeta a perdu en moyenne 100 millions de dollars à chaque exercice


Accumulant les pertes (77 millions de dollars de janvier à septembre 2004), le fabricant américain de processeurs envisage, pour redresser la barre, d'abandonner son cœur de métier. «Transmeta va achever une évaluation cruciale de son "business model" autour du développement et de la vente de processeurs (...) en janvier 2005», indique l'entreprise dans un communiqué.

Elle précise déjà qu'elle compte «se concentrer sur la commercialisation de licences de sa propriété intellectuelle». Et rappelle ainsi que Nec Electronics et Fujitsu Limited ont acquis des licences de sa technologie de gestion d'énergie LongRun2 en 2004. Ses dirigeants pensent donc développer ce type d'opération; des discussions seraient en cours avec des «leaders de l'industrie».

Transmeta possède, à son catalogue, les familles de processeurs Crusoe et Efficeon, des puces pour PC portables dont l'atout principal est leur faible consommation d'énergie. Des puces fabriquées notamment dans les usines d'IBM.

Depuis sa création en 1999, la société basée à Santa Clara (Californie) n'a jamais été rentable. Son dernier rapport annuel de 2003 fait état d'une perte nette de 87 millions de dollars. Aupravant, de 1999 à 2002, Transmeta a accusé respectivement 41, 97, 171 et 109 millions de dollars de pertes.

source:
http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39196510,00.htm
 
Thierry L
Thierry L
Je tente de mettre en ligne mes maigres connaissances qui je l'espère, vous servirons autant qu'à moi. A ne pas confondre avec mois, qui est l'interval de temps entre chaque article que je poste. Alors, la pilule BLEUE, ou La pilule ROUGE ??

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!