Facebook s’attaque aux pages « engagement bait » qui polluent les fils d’actualité

Publié le
 
Dans les prochaines semaines, vous devriez sans doute avoir du changement dans votre fil d’actualité, Facebook a en effet décidé de partir en croisade contre les posts « spamy » les messages qui vous invitent à faire une action pour générer de la notoriété sur le site de réseautage social. Les explications…
Facebook engagement bait
Va-t-il souffler un vent de nettoyage sur le site de réseautage Facebook ? C’est en tout cas ce qu’a annoncé Henry Silverman, spécialiste de l'intégrité des opérations et Lin Huang ingénieur, sur la page presse de Facebook. Dans ce message à destination des administrateurs de pages, ils mettent en garde contre l’utilisation abusive de l’« appât d'engagement » ( l'engagement bait en anglais), technique qui vise à générer l’engagement des utilisateurs afin d’obtenir plus de notoriété.

Qui n’a pas déjà eu un Post vous demandant « Aime si tu es un bélier » ou « Partage si tu es capricorne » quand ce n’est pas une incitation à « taguer » un ami dont le prénom commence par une lettre pour qu’il vous paye le restaurant… et la liste ne semble pas avoir de fin…



Facebook sonne donc la fin de partie pour ce type de message et annonce qu’à partir de cette semaine, ils vont commencer à rétrograder les messages individuels des personnes et des pages qui utilisent des appâts d'engagement. Pour cela, ils ont mis en place un filtre qui a examiné et catégorisé des centaines de milliers de messages pour mettre en place un modèle d'apprentissage automatique capable de détecter différents types d'appâts d'engagement.

Et si cela semblait marquer la fin de ce type de message, Facebook prévient qu’au cours des prochaines semaines, il commencera à mettre en œuvre des rétrogradations plus strictes pour les « Pages » qui utilisent systématiquement et de façon répétée des appâts d'engagement pour obtenir une portée artificielle dans le fil d'actualité. Dans un premier temps les administrateurs des pages concernés par cette rétrogradation seront prévenus afin de leur donner le temps de s’adapter et d'éviter d'utiliser par inadvertance des appâts d'engagement dans leurs messages.

Et pour les messages qui demandent de l'aide, des conseils ou des recommandations, comme la diffusion d'un rapport d'enfant disparu, la collecte de fonds pour une cause ou la demande de conseils de voyage, ils ne seront pas affectés par cette mise à jour indique Facebook.

(Illustration : Capture Facebook Newsroom)
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!