Résultats du Bac 2017 : en attendant les résultats, voici les perles du bac

Publié le
 
Mercredi 5 juillet, les bacheliers seront fixés avec la mise en ligne des résultats du bac 2017, les correcteurs ont sans aucun doute terminé de corriger les millions de copies. En attendant les résultats du Bac du 5 juillet, voici les perles du bac.
Les perles du Bac 2017 (crédit photo éducation nationale)
Tel un marronnier, comme pour chaque session du Baccalauréat, certains bacheliers se distinguent par la répartie de leurs réponses, leurs erreurs historiques et pour certaines réponses on en vient à se demander si ils ont un jour étudié le cours.

Tout comme pour les autres années, cette cuvée 2017 n’échappe pas à la règle avec des réponses plus inspirées les unes que les autres, réponses qui ont toutes légitimement leur place dans la catégorie « perle du bac ».


Petit florilège des perles du bac 2017

- Une œuvre d’art c’est comme une jolie fille, c’est beau à regarder mais interdit de toucher.
- Benoit Hamon avait une très bonne idée avec le « revenu universel », cela nous aurai permit de vivre sans aller travailler. Et c’est quand même la base du bonheur.
- La loi, la liberté, n’est-ce pas, au final, que de la poudre de perlimpinpin lancé aux yeux du peuple pour mieux le contrôler ?
- La richesse de l’âme n’a de grandeur que le montant du compte bancaire.

Et une mention particulière « cirage de pompes du correcteur » pour « La plupart des fonctionnaires sont inutiles en France et coûtent trop cher. Sauf peut-être les professeurs de lycée et collège qui font un travail vraiment incroyable et qui ne sont pas assez payés. ».

Retrouvez d’autres perles du bac sur Les perles du Bac 2017
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!