Windows 10 : La mise à niveau reste gratuite, mais pas pour tout le monde ou presque

Publié le
 
Le compte à rebours était lancé depuis quelques jours déjà et depuis le 29 juillet il n’est plus possible de télécharger gratuitement Windows 10… Enfin presque plus possible, car la mise à niveau gratuite vers Windows 10 est encore possible pour les clients qui utilisent des technologies d’assistance... Et les autres aussi !
Mise à niveau gratuite vers Windows 10
Le 29 juillet denier marquait la fin de la gratuité de la mise à niveau vers Windows 10, depuis pour espérer changer de système d’exploitation il vous faut débourser 135 € si vous souhaitez effectuer l’upgrade de votre ancien système d’exploitation.

Mais dans les faits, il semble que cela ne soit pas le cas pour tout le monde. En effet, Microsoft avait bien annoncé la fin de la gratuité pour le 29 juillet, sauf que les utilisateurs de technologies d'assistance peuvent encore profiter de l'offre de mise à niveau gratuite depuis la date d'expiration pour le grand public.

Une rallonge pour la mise à niveau gratuite vers Windows 10 ?

Microsoft chercherait-il à faire migrer le plus grand nombre d'utilisateurs des systèmes Windows 7 ou Windows 8.1 vers le der des der des OS ? C’est en tout cas ce qu’il semble se passer, car tous les utilisateurs peuvent mettre à niveau et non seulement ceux qui se servent des technologies d’assistance, la seule contrainte étant de cliquer sur le bouton « Mettre à niveau maintenant » avec comme message d’avertissement « Avant de procéder à la mise à niveau, consultez votre ou vos fournisseurs de technologies d'assistance pour en savoir plus sur la compatibilité de leurs logiciels avec Windows 10. Si vous voulez obtenir Windows 10 dès maintenant et que vous êtes prêt à profiter de l'offre de mise à niveau gratuite, cliquez sur le bouton ci-dessous pour commencer. Oui, j'utilise des technologies d'assistance et je suis prêt pour ma mise à niveau gratuite vers Windows 10. », pour ensuite récupérer le fichier « Windows10Upgrade24074.exe » et le lancer.

Il faut dire que Microsoft tablait sur 1 milliard d’appareils tournant sur le dernier OS en 2018 et il lui sera sans doute compliqué d’atteindre cet objectif, le marché du PC ayant reculé ces derniers mois et les ventes de Smartphone sous Windows ne rencontrant pas un grand succès. De là à se dire que Microsoft continue de ratisser large, il n’y a qu’un pas. Bon, il se peut que cela ne soit pas fortuit et que Microsoft fasse machine arrière d’ici quelques jours ou heures en bloquant la mise à niveau pour tous.


Une mise à jour de 3 Go minimum

Pour ceux qui souhaitent réaliser la mise à niveau, il va falloir télécharger les quelque 3 Go nécessaires à l’upgrade et ensuite faire preuve de patience, car cela ne se fait pas en 5 minutes, que ce soit pour le téléchargement ou pour l’installation. Et il est vivement conseillé de faire une sauvegarde de tous les documents et mieux encore, d’aussi faire une image complète du système… au cas où.

Mise à jour Anniversary Update dès le 2 août

Dans les faits, une fois le passage vers Windows 10 effectué, vous n’aurez donc plus à changer de système d’exploitation tous les 3, 4 ans. Il vous suffira d’accepter de recevoir de manière régulière les mises à jour, mises à jour qui vous seront proposées de manière automatique et en continu afin que votre système soit toujours à jour.

D’ailleurs, à partir de demain les utilisateurs de Windows 10 se verront proposer la version finale baptisée « Anniversary Update » qui devrait amener de nombreux changements et améliorations à commencer par celles concernant le menu démarrer. Cette mise à jour sera déployée progressivement à compter de demain de manière à éviter l’embouteillage sur les serveurs.
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!