Facebook va-t-il devenir le Leboncoin et eBay killer ?

Publié leet mis à jour le
 
Leboncoin ou eBay vont avoir fort à faire dans les prochaines semaines avec l’arrivée d’un concurrent de taille, qui plus est gratuit, le site de réseautage social Facebook. Alors que ce dernier permet déjà de créer des groupes pour acheter et vendre, il franchit une nouvelle étape avec la centralisation de toutes les annonces.
Facebook VS Leboncoin
C’est une nouvelle qui ne va surement pas plaire aux sites de petites annonces tels que Leboncoin ou Vivastreet sans oublier le site de ventes aux enchères eBay. Jusqu’à présent, Facebook permettait de mettre en ligne des annonces via les groupes « acheter et vendre », groupes qui rencontrent un large succès sur le site de réseautage social. Mais pour visualiser les annonces, il fallait connaitre les pages des groupes en question, souvent restreintes à une région ou un département et rechercher dans la page l’annonce susceptible de vous intéresser.

Tout cela va changer dans les prochaines semaines avec l’arrivée d’un nouveau service sur Facebook qui va centraliser l’ensemble des annonces pour les proposer de manière unifiée à l’ensemble de ses membres.



Selon TheNextWeb, actuellement la nouvelle option « tous les groupes de vente » est en phase de tests et permet d’afficher les éléments disponibles à l'achat dans tous les groupes auxquels appartient un utilisateur, fournissant une vue unifiée de ce qui est à vendre. De plus, Facebook propose également un moteur de recherche, partiellement en fonction actuellement, qui fournit la capacité de rechercher des articles à travers les groupes publics et les résultats de filtrage basé sur une catégorie.

Là où le bât blesse pour la concurrence c’est que tout cela sera entièrement gratuit pour les utilisateurs du site, même si le système ne permet pas de vérifier la crédibilité d’un vendeur… pour l‘instant. De plus, la mise en ligne ou la recherche d’une annonce se fait de manière simple et rapide.

Au final, Facebook pourrait bien prendre une très grosse place sur le marché des petites annonces en France dans les prochaines semaines, une manière d’augmenter son audience, mais surtout d’en savoir un peu plus sur les gouts de ses utilisateurs afin de leur proposer de la publicité encore plus ciblée. Qui a dit que gratuit ne rimait pas avec rentable !
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!