Google propose un formulaire de droit à l’oubli sur Internet

Publié le
 
Le géant du web a mis en ligne jeudi un formulaire de droit à l’oubli qui devrait permettre aux internautes européens de demander à Google de supprimer des résultats de pages les concernant à condition que ces derniers comportent des données personnelles inappropriées, hors de propos, ou qui n'apparaissent plus pertinentes.
Google France ( rubirque image Google)
Google a donc mis en ligne ce jeudi un formulaire de droit à l’oubli qui fait suite à un récent arrêt de la Cour de justice de l'Union européenne, une décision qui a reconnu il y a quelques jours le droit au retrait de pages internet dans les résultats du moteur de recherche comportant des données personnelles « inappropriées, hors de propos, ou qui n'apparaissent plus pertinentes ».

Il vous sera donc possible de demander à Google de supprimer des résultats de recherche une page d’un blog ou l’on peut clairement vous voir, sur une photo datant de quelques années, en petite tenue un verre à la main un soir de fête, photo qui peut paraitre aujourd’hui inappropriée par rapport au poste a responsabilité que vous occupez dans votre entreprise. Il peut en être de même d’une page qui parle clairement de vous en des termes peu élogieux ce qui peut nuire à votre E-réputation. Google nous explique que chaque demande sera examiné individuellement afin de déterminer « un juste équilibre entre la protection de la vie privée des individus et le droit du public à accéder à ces informations et à les diffuser ». Bref, ce n’est pas parce que la photo ou le texte ne vous met pas en valeur que vous aurez le droit d’en demander sa suppression.

Pour réussir à faire supprimer un ou des résultats du moteur de recherche Google, il va en effet vous falloir montrer patte blanche en remplissant scrupuleusement le formulaire de demande de suppression, en prouvant votre identité avec une copie de votre carte d’identité et enfin patienter, car la mise en place du droit à l’oubli ne semble pas finalisée, Google indiquant « Nous sommes impatients de collaborer étroitement avec les autorités de protection des données et d'autres organismes compétents en la matière au cours des prochains mois afin de perfectionner notre approche ». De là à se dire que cette page n’est surtout là que pour contenter la Cour de justice de l'Union européenne, il n’y à qu’un pas.




Pour chaque demande de droit à l’oubli, il faudra fournir votre nom, les liens associés à votre nom et que vous souhaitez voir supprimés des résultats (les URL) en expliquant en quoi la page en question vous concerne et pourquoi cette dernière est non pertinente, obsolète ou inappropriée. Il vous sera possible de demander le retrait de plusieurs pages. Une fois le formulaire rempli, la copie de votre carte d’identité jointe à votre demande et le tout daté et signé il ne vous restera plus qu’à l’envoyer. Ensuite, il vous faudra patienter le temps que Google traite la demande et surtout que le service soit pleinement opérationnel.

Et la liste d’attente devrait vite s’allonger, car ce qui apparait comme une bonne idée de prime abord pourrait bien devenir un bon moyen pour les personnes peu scrupuleuses de demander le retrait d’information les concernant sur des sites internet « sérieux » qui dénoncent leurs pratiques douteuses. Un bon moyen pour redorer sa E-réputation et de museler l’information sur Internet.
 
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!