Mega : 1 million d’utilisateurs et un coup de pub gratuit à Google Chrome

Publié le
 
Le lancement de Mega samedi aura été fidèle au buzz savamment orchestré par Kim Dotcom durant plusieurs semaines. En quelques heures seulement plus de 250 000 internautes avaient créé un compte sur le site de téléchargement, une mega-inscription qui aura eu pour conséquence l’impossibilité d’accéder au site pour la plupart durant plusieurs heures et ceux qui avaient eu la chance de pouvoir s’y inscrire ont du faire preuve de patience avant de recevoir le mail de confirmation.
Mega c’est plus fort que toi !
Hier Kim Dotcom a annoncé lors d’une conférence que son service de partage de fichiers Mega avait franchi la barre du million d’utilisateurs, chiffre qui devrait sensiblement augmenter les prochains jours avant de commencer à se tasser, fin de buzz oblige. Le lancement de Mega le 19 janvier dernier, date anniversaire de la fermeture de Megaupload par le FBI aura donc été un succès, il reste maintenant à voir ce que tout cela donnera dans les prochains mois.

Car à la différence de Megaupload qui servait « essentiellement » au partage de films et autres fichiers plus ou moins légaux et dont il suffisait de mettre un lien sur un site ou un blog pour accéder aux différents fichiers, cette fois il sera sans doute plus compliqué de partager un lien de téléchargement, car la personne qui aura créé un compte, mis un fichier en ligne en vue de le partager devra le faire par le biais de sa clé de cryptage, car à la différence de Megaupload sur les serveurs de Mega les fichiers sont cryptés.



En effet, alors que le partage se faisait sur Megaupload de manière « relativement » anonyme, l’internaute qui souhaite partager un fichier, pour ne pas dire un film, un logiciel ou un jeu vidéo, devra communiquer le lien, mais aussi la clé de cryptage, clé unique qui le reliera directement à son compte. En cas de poursuites judiciaires, il sera donc facile de faire la relation entre l’utilisateur et la clé. D’ailleurs sur le site, les avertissements concernant le partage de fichiers non autorisés sont là pour inciter les utilisateurs à se partager des fichiers « légaux ». Une manière habile pour Kim Dotcom de ne pas réitérer les erreurs de MegaUpload et se mettre à l’abri des foudres de la justice, surtout la justice américaine. Bref, tant qu’à récupérer un fichier Word ou Excel autant le faire par Google Drive via son compte Google plutôt que d’en créer un sur Mega.

Malgré les 50 Go pour un compte gratuit, on peut dire que Mega n’est ni plus ni moins qu’un concurrent de Dropbox ou Google Drive sauf en ce qui concerne l’espace de stockage, car ce qui avait fait le succès de Megaupload, surtout avec les comptes payants, en était la facilité à laquelle on pouvait partager un fichier. Pas sûr que Kim Dotcom s’y retrouve avec Mega, tout du moins dans sa version gratuite.

Par contre, le lancement de Mega aura permis de faire un coup de pub au navigateur Google Chrome, quand vous accéder sur la page d’accueil du site avec Internet Explorer ou Firefox pour ne citer qu’eux, une fenêtre s’ouvre vous expliquant que « Vous utilisez un navigateur désuet, ce qui affecte négativement les performances de votre transfert de fichiers. », vous invite à télécharger Chrome afin de « profiter de la pleine puissance de MEGA » et vous suggère d’abandonner votre navigateur obsolète. Et le message est on ne peut plus explicite avec en image le logo de Mega plus celui de Chrome qui donne un cœur dans le nuage (le cloud). La Fondation Mozilla avec Firefox et Microsoft avec Internet Explorer apprécieront.

(Illustration popup alerte navigateur Mega)
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!

 
Visiteur
Posté le: 21/01/2013 16:03
 
sujet Re: Mega : 1 million d’utilisateurs et un coup de pub gra...
De toute manière Mega = Megaupload. Pour s'en convaincre il suffit d'aller sur le moteur de recherche http://searchonmega.com/ et on y voit déjà des films de la musique et des jeux vidéo à télécharger

Mega = pirate un jour, pirate toujours !