Anonymous demande le retrait des marques déposées par Early Flicker

Publié le
 
Anonymous a annoncé hier via une vidéo Youtube exiger le retrait de son logo et de son slogan qu’une agence web parisienne Early Flicker a déposé auprès de l’INPI (de l'Institut national de la propriété industrielle ). En commentaire de la vidéo visible sur Youtube on peut y lire qu’ « Une idée n'est pas à vendre, notre logo et notre slogan ont été détournés à des fins marketing par une société peu scrupuleuse. Le gérant de la société « Early Flicker » a usurpé nos symboles en les enregistrant comme marque déposée auprès de l'INPI afin de les utiliser pour faire du business. Anonymous, soucieux de la liberté d'expression, exige qu'il retire ces marques déposées de sa société sous peine de déchaîner notre colère. »
Tee shirt neuf Anonymous sur eBay
Aujourd’hui, le responsable d'Early Flicker a souhaité apporter sa version des faits sur « Anonymous Global Relay », arguant que « dès les débuts de mon site web, de nombreux particuliers m’ont soumis des logos faisant référence à Anonymous. Bien évidemment en tant que professionnel je me dois de vérifier avant d’accepter un modèle, que celui ci n’a pas été déposé, ce que j’ai fait, consciencieusement, après chaque commande. Comprenez bien que jusqu’à présent mes seules prérogatives étaient de ne pas avoir d’ennui… » en soulignant qu’ « Il est évident pour moi que ces logos n’appartiennent à personne, et tant qu’ils seront déposés chez moi, il n’y aucun risque que cela change, cela n’a jamais été mon objectif. »




Il termine par un « Pour conclure je vous dirais qu’au moment où l’idée m’est venue de faire ce dépôt (qui ne coûte pas très cher pour tout vous avouer), je m’étais préparé à l’éventualité que ce soit perçu comme une action revendicatrice (je n’avais pas du tout pensé qu’on m’accuserait de vouloir gagner de l’argent en utilisant le copyright, puisque l’idée ne m’était même pas venue à l’esprit, mais je savais que cela pourrait peut être agacer certains défenseurs du mouvement). J’espère que nous trouverons une manière intelligente de régler ce différend, qui finalement n’en est pas un. »

Sauf que Anonymous ne semble pas l’entendre de la même manière et ont réitéré leur première demande dans les commentaires « J’ai discuté avec plusieurs membres des anonymous nous somme arrivé a une conclusion vous devez annuler le contrat signé avec l’INPI anonymous n’est pas une société, mais une idée. »

La boutique en ligne d'Early Flicker commercialise déjà un t-shirt 19,90 € avec le slogan des Anonymous (illustration de notre article avec le t-shirt de la boutique eBay).
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!