JO Londres 2012 – après Durex, la pub Super Glue destinée à Usain Bolt fait le buzz

Publié leet mis à jour le
 
Cela s’appelle des « Fauxlympics » et c’est le site Internet anglais TheDrum.co.uk qui est à l’origine de ce concours qui consiste a détourner des publicités ou proposer une publicité personnalisée en rapport avec les Jeux Olympiques. Ce concours, selon le site Internet, part d’une idée purement pédagogique et le but est juste de savoir ce qui sera et ce qui ne sera pas autorisé par le LOCOG (London Organising Committee of the Olympic and Paralympic Games) le comité olympique, durant les jeux Olympiques.
Super Glue VS Usain Bolt JO Londres
Si au départ seul quelques publicitaires avaient répondu à l’appel de TheDrum, depuis les choses se sont accélérés avec plusieurs agences qui ont proposé leurs propres créations avec les marques : Red Bull, Ann Summers, Pfizer, Team GB, Super Glue, Tourettes Action.

Mais c’est sans aucun doute la fausse publicité pour les préservatifs Durex qui a fait le buzz sur Internet. Sur l’affiche on peut y voir six préservatifs aux couleurs des anneaux olympiques disposés de la même manière, avec un message directement adressé à Usain Bolt: « Usain, chaque homme ne veut pas être le plus rapide au monde. ».

Et la fausse publicité Super Glue, là encore à destination d’Usain Bolt, ou l’on peut y voir les chaussures de courses du champion vides sur les starting-blocks avec comme légende « a little super glue can help London fix anything - stop usain bolting » devrait connaître le même succès dans les prochains jours sur Internet. Quand les publicitaires se lâchent…

Durex Usain Bolt


(Illustrations site Internet TheDrum.co.uk )
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!