Twitter s’invite au second tour des élections législatives 2012 #RadioLondres

Publié le
 
Twitter aura été de toutes les élections, du premier au second tour de l’élection présidentielle et au premier et second tour des élections législatives 2012, Twiiter et le non moins célèbre hashtag #RadioLondres qui, même si il n’apparaît pas en tête des tendances (Trend Topic) demeure quand même le TT qu’il faut suivre, soit pour l’humour des Tweets soit, car certains sont un peu plus sérieux et annonces les tendances de ce second tour.
Tweet Valérie Trierweiler

À quelques heures des résultats du second tour des élections législatives 2012 qu’il vous sera possible de consulter sur Internet dès 20 heures, il est donc déjà possible de connaître la tendance, avérée ou pas, de ce second tour sur Twitter, en prenant soin de faire le tri entre humour et tweets sérieux avec #RadioLondres.

Petit florilège de Tweets #RadioLondres
Il ne reste que quelques heures pour souhaiter bonne fête à tous les chefs de famille : bonne fête, Valérie Trierweiler ! #RadioLondres

Pourquoi le bac c'est pas comme les présidentielles, y a pas un #radiolondres qui veut balancer les sujets avant demain 8h ?

La gauche aurait une large avance à La Rochelle... (Avec deux candidats sans doute!)




Par contre, si il y en a un qui a fait le buzz tout au long de la semaine depuis mardi et surtout déclenché la polémique que l’on connait, c’est bien celui de Valérie Trierweiler avec « Courage à Olivier Falorni qui n'a pas démérité, qui se bat aux côtés des rochelais depuis tant d’années dans un engagement désintéressé. », Tweet qui est toujours en ligne sur le compte de l’intéressée et surtout qui a été retweeté 5874 fois.

Pour rappel, selon l’article L. 52-2 « En cas d'élections générales, aucun résultat d'élection, partiel ou définitif, ne peut être communiqué au public par la voie de la presse ou par tout moyen de communication au public par voie électronique, en métropole, avant la fermeture du dernier bureau de vote sur le territoire métropolitain. Il en est de même dans les départements d'outre-mer avant la fermeture du dernier bureau de vote dans chacun des départements concernés. » Les contrevenants risquent de 3750 € à 75 000 € d’amende, sauf que les informations proviennent des médias belges et suisses qui de ce fait n’ont rien à craindre.
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!