Netflix surpasse Apple et Microsoft sur le marché de la SVOD

Publié le et mis à jour le
 
Cela ne se passe pas en France, mais aux USA où la bataille pour le marché de la vidéo en ligne fait rage par rapport à la France. Aux États-Unis plusieurs sociétés bataillent ferme pour grignoter des parts de marché dans la VOD et SVOD, avec la location à l’acte, la location avec formules d’abonnement ou via des catalogues.
Netflix VS Apple SVOD
Selon le site IHS, en 2011 le numéro un de vente de films a été Netflix, parfait inconnu en France, qui a dominé largement Apple et Microsoft, porté par la vague de la croissance du marché de la vidéo à la demande avec abonnement (SVOD).

Selon Dan Cryan, Netflix représentait 44% du CA de la vente de vidéo en ligne en 2011, alors que ce dernier n’avait même pas 1 % en 2010 et 0 % en 2009. De son côté, Apple a représenté 32,3 % en 2011 contre 60,8 % en 2010 et 71,5 % en 2009 année de domination sans partage. Le dernier du trio de tête est représenté par Microsoft avec 7,6 % en 2011, 16,7 % en 2010 et 11,2 % en 2009.




Selon IHS, aux États-Unis, les recettes provenant des services VSOD, qui donnent aux consommateurs l'accès à des films en échange d’un abonnement, ont atteint 454 millions de dollars en 2011, soit une croissance de plus de 10.000 % sur une année, les recettes atteignaient 4,3 millions de dollars en 2010.

En France, ou la guerre pour prendre le contrôle du marché de la VOD et SVOD est moindre, les FAI représentant la quasi-totalité du marché, sans pour autant en connaître la réalité du marché actuel, complété par les plateformes spécialisées, on se demande ce qui se passerait si Netflix se mettait en tête de débarquer sur le marché français. Pourquoi pas ?

(Source IHS - illustration Netflix)
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!