Nutrinet dresse un état du régime en France dans une étude

Publié leet mis à jour le
 
A quelques semaines des grandes vacances, le mot « régime » fait de nouveau partie du quotidien de la plupart des hommes et femmes, régime qui dans la plupart des cas n’est pas sans conséquence et qui pour une majorité s’avère peu efficace avec une reprise de poids à court ou long terme. Il y a 3 ans était officiellement lancée « l'étude NutriNet-Santé » avec en finalité 500 000 personnes inscrites, et qui compte à ce jour 223 000 Nutrinautes.
Régime et étude Nutrinet
Nutrinet vient de mettre en ligne un état d’avancement et des résultats préliminaires 3 ans après le lancement de son étude, et il ressort de cette dernière que 18 188 « Nutrinautes » ont déclaré avoir suivi au moins un régime amaigrissant durant leur vie (13 % sont des hommes 87 % sont des femmes).

Cette étude met aussi en avant que l’image du corps est devenue une pression sociale. Les résultats des analyses des questionnaires mettent en évidence que sur 105 771, 70 % des femmes et 52 % des hommes souhaiteraient peser moins et que même pour les personnes ayant un poids normal, 58 % des femmes et 27 % des hommes souhaitent peser moins.

De nombreux types de régimes pratiqués et souvent répétés au cours de la vie : parmi les sujets ayant déjà fait un régime, plus d’une femme sur 4 et un homme sur 7 ont fait dans leur vie plus de 5 régimes, 28 % des femmes et 14 % des hommes ont déjà suivi plus de 5 régimes (dont 9 % des femmes et 4 % des hommes plus de 10 régimes). 36 % des femmes commencent un régime amaigrissant entre 15 et 25 ans contre 18 % des hommes.



Parmi les Nutrinautes qui ont suivi un régime pendant les 3 dernières années, 31 % des sujets ont suivi un régime de type restrictif « marketé » portant le nom d’une marque et reposant sur
une méthode définie : Dukan, Cohen, Chrononutrition, Ornish, Mayo, Californien, Soupe au chou… Dont 2/3 ont suivi la méthode Dukan, 23 % d’entre eux ont suivi un régime restrictif « fait maison », sans méthode définie et 10 % ont suivi un régime portant le nom d’une marque et visant une alimentation équilibrée avec « coaching », correspondante majoritairement au régime Weight Watchers et 35 % ont suivi un régime se basant sur un suivi global des recommandations nutritionnelles.

Selon Nutrinet, la répétition des régimes et les régimes restrictifs « marketés » reposant sur une méthode définie sont moins efficaces à long terme que les régimes basés sur le suivi global des recommandations nutritionnelles. Les régimes restrictifs « marketés » sont moins bien tolérés, plus compliqués et frustrants que les régimes basés sur le suivi global des recommandations nutritionnelles.

En conclusion, ces résultats démontrent la moindre efficacité à long terme des régimes restrictifs « commerciaux » et notamment lorsqu’ils sont répétés par rapport aux régimes s’appuyant sur les recommandations nutritionnelles, ils sont plus compliqués, plus frustrants et plus difficiles à mettre en oeuvre que les régimes basés sur les recommandations nutritionnelles globales qui intègrent une activité physique régulière.

Pour en savoir un peu plus sur Nutrinet ou pour participer à l’étude, rendez-vous sur le site Nutrinet.
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !
 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!