Twitter - des comptes anti Nicolas Sarkozy censurés

Publié le et mis à jour le
 
La campagne présidentielle s’est invitée sur Internet, mais sans doute pas de la plus belle des manières. Ces derniers jours le réseau Twitter a suspendu plusieurs comptes d'utilisateurs Twitter dont le point commun était de parodier et caricaturer la campagne présidentielle du président sortant Nicolas Sarkozy.
Twitter compte censuré
Si pour le premier compte Twitter « @_nicolassarkozy » on peut essayer de comprendre que ce dernier pouvait prêter à confusion même si le compte parodique existait depuis septembre 2010 et mentionnait qu'il était parodique dans la description de son profil, soit bien avant le compte officiel de Nicolas Sarkozy qui a été crée le 15 février dernier, il n’en est pas de même pour les autres comptes supprimés par Twitter « @mafranceforte @fortefrance @SarkozyCaSuffit ».

Internet sans Frontières de son côté se dit très préoccupé par la censure politique opérée par Twitter à quelques semaines de l'élection présidentielle française en indiquant par ailleurs que les comptes @sarkozycestfini et @DehorsSarkozy avaient aussi été suspendu à leur tour.

En début d’après-midi sur Twitter, le hashtag #SarkoCensure était premier Trending Topic France sur Twitter avant de complètement disparaître de la liste. La censure démocratique de Twitter aurait-elle encore frappé ?

Il semble donc que Twitter et la liberté d’expression en France ne font pas bon ménage, surtout que le fait de supprimer au fur et à mesure les comptes se rapportant de près ou de loin aux élections présidentielles ne fait qu’alimenter un peu plus la polémique.

L’association Internet sans frontières, à l’origine de notre article, a publié la réponse de Twitter sur les raisons de suspension des comptes.
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!