Twitter et Facebook interdits de télévision par le CSA

Publié le
 
C’est une décision qui pourrait prêter à sourire sauf qu’elle est on ne peut plus sérieuse et émane du CSA, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel. Le 27 mai dernier, le CSA a publié sur son site Internet une décision concernant Facebook et Twitter et le renvoi sur les pages des réseaux sociaux.
CSA interdit Facebook et Twitter
On peut y lire la déclaration du CSA :
« Renvoi sur les pages des réseaux sociaux : analyse du Conseil
Le Conseil a été saisi par une chaîne de télévision de la conformité à la réglementation en matière de publicité des renvois aux pages consacrées à ses émissions sur des sites de réseaux sociaux. Il considère que le renvoi des téléspectateurs ou des auditeurs à la page de l’émission sur les réseaux sociaux sans les citer présente un caractère informatif, alors que le renvoi vers ces pages en nommant les réseaux sociaux concernés revêt un caractère publicitaire qui contrevient aux dispositions de l’article 9 du décret du 27 mars 1992 prohibant la publicité clandestine. »




Il va donc falloir que les présentateurs et journalistes apprennent à ne plus faire de « publicité » pour Facebook ou Twitter, ou alors de le faire de manière détournée, comme par exemple faire le gazouillis pour Twitter ou écrire sur son mur de tête de livre pour Facebook.

Bref, demain si vous entendez un journaliste dire qu’un gazouillis est à l’origine de son info ou que vous pouvez le retrouver sur son nid à gazouillis, ne vous étonnez pas.

On se demande bien qui est la chaîne de télévision en question qui a été saisir le CSA ?

(Illustration site CSA)

Note : Nous n’avons pas mis le lien ceci afin d’éviter de faire de la publicité déguisée pour le CSA.
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!