La CNIL explique comment effacer vos traces sur Internet

Publié leet mis à jour le
 
Publié en début de semaine sur le site de la CNIL, l’article intitulé « Comment effacer des informations me concernant sur un moteur de recherche ? » apporte quelques informations sur la procédure à faire pour effacer ses traces sur Internet et en particulier dans les pages de résultat du moteur de recherche de Google.
La CNIL et Internet
Qui n’a pas un jour tapé son nom et son prénom dans Google ou un autre moteur de recherche et y a trouvé des informations qui pourraient nuire à votre image ou réputation. La CNIL sans vraiment rentrer dans les détails vous donne les premières pistes pour effacer ses données sensibles d’Internet, ou tout du moins essayer.

La première étape consiste à contacter le Webmaster ou l’administrateur du site afin de demander la suppression des informations vous concernant sur son site Internet. Il faudra pour cela justifier votre requête auprès du responsable. Par ailleurs, afin de vous aider dans la formulation de votre demande auprès du responsable du site, la CNIL met à votre disposition un modèle de courrier à adresser aux responsables des sites. Il faut savoir que le responsable du site ou l’administrateur dispose d’un délai légal de deux mois pour répondre à votre demande, passé ce délai vous pourrez déposer une plainte en ligne sur le site de la CNIL. En règle général, sauf si le Webmaster ne vient jamais sur son site et ne lis jamais ses mails, en quelques jours les informations sont effacées.



La seconde étape consiste a effacer les dernières traces qui peuvent être présente dans le « cache » des moteurs de recherches, dont la mise à jour peut prendre plus ou moins de temps, les robots d'indexation visitant les pages toutes les deux à trois semaines selon les sites, parfois moins.

La CNIL a pris comme exemple Google qui propose aux webmasters une procédure de désindexation volontaire via le Google Webmaster Tools. Cette opération devra donc être réalisée par le Webmaster ou l’administrateur du site. En effet, cette procédure implique que « le contenu de la page a été mis à jour, soit par vous, soit par le propriétaire du site. Si cette étape est omise, votre demande de suppression n'aboutira pas. », et que vous disposiez d’un compte Google pour le faire.

En conclusion 2 solutions pour effacer vos traces sur Internet qui se contentent de survoler le sujet.

Gardez à l’esprit que ce que vous écrivez sur Internet y restera éternellement, entre les caches, les centaines de moteurs de recherches, les copies par les différents sites, effacer complètement ses traces est quasiment impossible. Pensez donc à prendre du recul avant de mettre des informations, des images sur Internet, surtout sur les réseaux sociaux comme Facebook (voir : Confidentialité Facebook et vie privée). Bref, ne racontez pas votre vie sur Internet, car, un jour cela pourrait se retourner contre vous, vous n’imaginez pas le nombre de recruteurs qui aujourd’hui vont sur Internet rechercher des informations « croustillantes » concernant des candidats. Et une photo où l’on vous voit sacrément « éméché » risque de faire tache sur votre CV.
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!

 
Visiteur
Posté le: 07/04/2011 14:54
 
sujet Re: La CNIL explique comment effacer vos traces sur Internet
Excellente initiative de la CNIL ! Un peu tardive toutefois. Cela fait des années que les sites américains comme Squidoo ou français comme Qu'est-ce que c'est ? expliquent comment effacer efficacement ses traces d'Internet, y compris des réseaux sociaux et des sites étrangers.

S'il est vrai que les opérations de radiations prennent du temps, il faut savoir qu'il est nécessaire de prendre des précautions précises avant même de demander la suppression de son compte et de ses articles sur les sites étrangers.

En effet, il n'est pas possible de toujours compter sur la bonne volonté du webmaster du site concerné lorsqu'il est à l'étranger et donc hors de la juridiction française.

Enfin, l'article de la CNIL ne traite pas non plus des informations commerciales détenues sur vous et qui servent à l'envoi de publicités ciblées. Pourtant, la plupart des sites (y compris Google !), se servent chez un fournisseur unique mais inconnu du grand public.