Microsoft démantèle le botnet Rustock

Publié le et mis à jour le
 
Baptisé « opération B107 », Microsoft et plusieurs partenaires viennent de donner un coup fatal au réseau botnet Rustock, un réseau de PC zombie composé de plusieurs milliers d’ordinateurs. Rustock, selon Microsoft, représentait plus de 80% du trafic de spam et plus de 2000 messages de spam par seconde.
Microsoft démantèle Rustock
Dans cette « guerre » contre le botnet Rustock, Microsoft a travaillé avec Pfizer dont les marques apparaissaient dans les spams de pharmacie, FireEye et l'Université de Washington.

Sur son site, Microsoft indique qu’il y a un peu plus d’un an, Microsoft avec des partenaires industriels et académiques, avait utilisé une nouvelle combinaison de mesures juridiques et techniques pour prendre le contrôle du botnet Win32/Waledac, dans le cadre du projet MARS (Réponse Microsoft Active pour la sécurité), mais que Waledac était beaucoup plus simple et plus petit que le botnet Rustock.



Microsoft précise qu’il va maintenant prendre contact avec les CERT et les FAI du monde entier afin de prévenir les personnes dont le système est encore infecté par le virus Win32/Rustock et les aider à éradiquer ce dernier afin que leurs PC ne soient plus des PC zombie.

Une bonne nouvelle dans cette « guerre » contre le spam, véritable fléau sur Internet, même si, à ne pas douter, ce n’est qu’une bataille qui a été gagnée.

Plus d’informations (en anglais) sur le site de Microsoft :
Virus and Security Solution Center
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!