Apple lance les abonnements sur l'App Store

Publié le
 
Dans un communiqué de presse, Apple a annoncé aujourd'hui le lancement d'un nouveau service d'abonnement mis à la disposition de tous les éditeurs d'apps de contenu présents sur l'App Store, notamment de magazines, des journaux, des vidéo, des musique, etc.
Apple nouveau service
Apple explique que les abonnements souscrits depuis l'App Store seront vendus à l'aide du même système de facturation de l'App Store que celui utilisé pour acheter les applications ou de la musique.

Ce sont les éditeurs qui fixeront le tarif et la fréquence de l'abonnement (hebdomadaire, mensuelle, bimestrielle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle). D'un simple clic, les clients choisiront la durée de l'abonnement, fixé par les éditeurs l'abonnement (hebdomadaire, mensuelle, bimestrielle…) et seront automatiquement facturés à partir de la durée d'engagement choisie suivant le tarif fixé par les éditeurs. Les clients auront bien sur la possibilité de gérer, supprimer, modifier leurs abonnements depuis leurs comptes.



Pour Apple, c’est une nouvelle manne financière, Apple qui traitera tous les règlements, percevra 30% du prix payé depuis l’App Store.

« Notre philosophie est simple : lorsque Apple amène un nouvel abonné à l'app, Apple gagne une part de 30 % ; lorsque l'éditeur amène un abonné existant ou un nouvel abonné à l'app, il conserve 100 % du prix et Apple ne gagne rien », a déclaré Steve Jobs,

Actuellement Apple propose sur l’App Store plus de 350 000 apps, dont 60 000 créées spécialement pour l'iPad dans 90 pays, et les possesseurs des 160 millions d'appareils iOS vendus dans le monde entier devraient sans aucun doute être nombreux à adhérer à ce nouveau service « payant ».
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!