Soldes d’hiver 2011 – Le dernier jour pour dénicher la bonne affaire

Publié le
 
C’est le dernier jour des soldes d’hiver et le bilan est plus que mitigé sauf pour Internet qui tire une nouvelle fois son épingle du jeu. Selon la FEVAD les ventes sur Internet ont enregistré une hausse de 13 % par rapport à la même période de l'année dernière.
La fin des Soldes hiver 2011
Il n’en est pas de même pour les commerçants. Les soldes d'hiver qui avaient commencé le 12 janvier dernier s’achèvent ce soir avec un bilan mitigé pour les commerçants.

Pourtant, les soldes d’hiver avaient bien commencé, avec une semaine de retard, mais une assez bonne fréquentation.

Mais tout cela s’est vite tassé, et l’enthousiasme des premiers jours pour les commerçants a fait place à un amer constat. Cela n’aura pas été des soldes dignes de figurer dans les annales.

En cause, la baisse du pouvoir d’achat des Français, mais surtout la peur du lendemain, aujourd’hui personne n’étant à l’abri de se retrouver sans emploi du jour au lendemain, les français préférant mettre de coté en attendant que le ciel du chômage et de l’emploi s’éclaircisse, la monté en puissance des achats en ligne ou le transfert des dépenses vers les nouvelles technologies le budget n’étant pas extensible à l’infini.

Les commerçants pointent aussi du doigt le calendrier des soldes d’hiver 2011 qui avaient commencé une semaine plus tard, mais aussi le principe des soldes flottantes tout au long de l’année qui banalise le principe même des soldes.



Malgré ce bilan en demi-teinte pour les commerçants, il vous reste encore quelques heures pour profiter des soldes, que cela soit dans votre magasin préféré ou sur Internet, et pourquoi pas, y dénicher la bonne affaire.
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!