Google accuse Microsoft de copier-coller ses résultats sur Bing

Publié le
 
Il n’est pas rare de voir un site Internet, un blog, reprendre l’intégralité d’un article à la virgule près d’un autre site Internet, dans ce cas l’on parle de plagiat et pour s’en prémunir, les auteurs disposent de plusieurs solutions.
Leonie Google et Ducobu Bing
Le plus souvent, pour repérer le copieur, ils insèrent dans leurs textes une faute d’orthographe, un mot qui ne veut rien dire, une inversion de mot afin ensuite d’effectuer ue requête dans les moteurs de recherches sur cette coquille pour trouver ceux qui « pompent » leurs contenus et leurs intimer l’ordre de tout effacer. Tout cela reste bien sûr anecdotique.

Mais là, il s’agit du moteur de recherche Google, et celui de Microsoft Bing. Google accuse en effet Micorsoft de copier ses propres résultats et de les insérer ensuite dans les résultats de recherches de Bing. Et pour prouver son accusation, Google a « inséré » dans son index des résultats de recherches sur des mots clés qui ne veulent strictement rien dire comme « hiybbprqag » ou « mbzrxpgjys » pour ne citer qu’eux.



Ces drôles de mots demandés sur Google proposent comme résultats les fameuses insertions, et quand on tape la requête sur Bing, l’on trouve exactement les mêmes insertions. De là à dire que Bing copie sur Google, il n’y a qu’un pas, franchi par Google qui explique sur son blog « Bing de Microsoft utilise les résultats de recherche Google et nie » le cheminement pour arriver à cette conclusion.

Microsoft sur son blog « Réflexions sur la qualité de la recherche », se défend de ses accusations arguant que les résultats de recherches affichés dans Bing proviennent de plus d’un millier d’entrées dans l’algorithme de classement, mais dans les commentaires certains se demandent pourquoi Microsoft n’a pas mis « Powered by Google » dans les résultats de Bing.

Et dans un billet intitulé « Remettre les pendules à l’heure », Yusuf Mehdi explique qu’« Il est intéressant de regarder le niveau de protestation et l'indignation feinte de Google. Nous ne copions pas les résultats de n'importe lequel de nos concurrents. Un point c'est tout. Nous avons certains des meilleurs cerveaux dans le monde au travail de recherche sur la qualité et la pertinence, et pour un concurrent d'accuser l'un quelconque de ces personnes d'une telle activité est juste insultant. ».

Ah, ne cherchez pas les mots « hiybbprqag » ou « mbzrxpgjys » sur Google ou Bing, comme tout le monde en parle, ils apparaissent maintenant de manière « naturelle » sur les deux moteurs de recherches.

Attendons de voir ce qu’il va se passer dans les jours à venir, pour l'instant c’est l’internaute le grand gagnant de cette affaire.

(Illustration Léonie et Ducobu)
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!