La page Facebook de Nicolas Sarkozy de plus en plus populaire sur Google

Publié le
 
Il y a quelques jours, nous vous parlions de l’affaire du Google bombing portant sur la page Facebook de Nicolas Sarkozy, page qui apparaissait en première position sur l’expression « trou du cul » sur Google. Depuis les choses se sont arrangées et la page a disparu des résultats de Google, sur cette expression.
Facebook la page de Nicolas Sarkozy en 3 ème place
Il faut dire que ce n’est pas la première fois que ce genre de mésaventure arrive à Nicolas Sarkozy, auparavant il y avait eu le « trou du cul du web » sur le site Sarkozy.fr, et « Iznogoud » dont le premier résultat était Nicolas Sarkozy.

Mais le Google bombing dont aura été victime la page Facebook du président de la République n’aura pas eu que des mauvais cotés.

Pour s’en convaincre, il vous suffit de taper « Facebook » sur le moteur de recherche Google pour avoir comme résultat en première et seconde position le site Facebook, mais aussi en troisième position la page Facebook de Nicolas Sarkozy, comme vous le montre l’illustration de cet article.



Ce genre de pratique ou plutôt de résultats s’appelle popularité d’une page, et les détracteurs de Nicolas Sarkozy ne s’attendaient sans doute pas à avoir l’effet inverse après ce Google bombing sur l’expression « trou du cul », à savoir rendre la page encore plus populaire au point de figurer sur une requête fréquente comme celle du mot « Facebook ».

Il faut dire que l’information avait été reprise par une multitude de sites, avec bien souvent un lien vers la page Facebook de Nicolas Sarkozy, ce qui explique ce positionnement sur Google. On pourrait presque appeler cela le buzz du moment !
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!