Haïti : un spectacle de désolation qui se répète à la une du monde entier

Publié leet mis à jour le
 
Dans les quartiers pauvres à Port-au-Prince la plupart des habitations se sont effondrées. Pour les habitants des bidons villes l’aide internationale n'arrive que dans les quartiers riches, mais jamais dans les quartiers pauvres, et les gens se demandent s'ils vont obtenir de la nourriture et de l'aide pour survivre.
Haïti fait la une dans le monde entier
Déjà 3 nuits sans sommeil, au beau milieu des cadavres et des décombres, les habitants des quartiers pauvres se frayent un chemin entre les enchevêtrements de ferraille et de gravats tout en grattant avec les moyens du bord le béton à la recherche de leurs proches ou leurs amis qui bien souvent ne sont plus de ce monde.

Les cadavres doivent être évacués de toute urgence, imaginez les conditions d'hygiène dans deux semaines, une priorité afin d’éviter la propagation de maladies.

Les habitants des quartiers pauvres crient leurs désarrois face à ce cataclysme et ne comprennent pas pourquoi l’aide n’arrive pas. Certains expliquent que l’aide va principalement dans les zones ou se trouvent « les blancs » et que la communauté internationale ne s’intéresse pas « aux pauvres ».  Aujourd'hui, ils n'ont plus guère d’espoirs de retrouver des survivants, désormais ils aimeraient simplement que la communauté internationale arrête de les prendre en pitié et leur apporter une aide réelle.

Deux millions d'enfants et d'adolescents manquent de tout
Les enfants de Haïti, livrés à eux même, souvent blessés, manquent de tout. D'après une ONG britannique, 2 millions d'enfants ont été touchés par ce tremblement de terre et des milliers sont sans nouvelles de leurs familles ou se retrouvent orphelins, et ne peuvent plus compter que sur eux-mêmes.

Près d'un Haïtien sur 2 à moins de 18ans et la priorité absolue est d'apporter de la nourriture à ces enfants en état de choc, mais aussi de leur trouver des abris. Toutefois, ceux ayant survécu au séisme seront sans doute marqués à vie, les ONG s'inquiètent notamment que ces enfants-là soient obligés de passer la nuit dehors au milieu des cadavres.
AD-AYO
Les pillages se multiplient à Port-au-Prince depuis le séisme

Des bagarres pour une simple boite de savon, les pillages ne cessent de se multiplier à Port-au-Prince depuis le séisme de mardi et la terreur envahit les rues dans les quartiers pauvres de la ville. Les Américains ont commencé à déployer des soldats dans la ville de Port au Prince et dès lundi ils devraient être plus de 10 000 à assurer un semblant de sécurité dans les rues impraticables sauf en véhicules tous terrains. Les policiers sont rares et ceux qui patrouillent, ont beaucoup de mal à éloigner les gens. Face à cette détresse, la police impuissante confisque les biens et laisse les gens repartir avec la nourriture et l'eau qui sont les principaux besoins.

Sans eau ni électricité, beaucoup d'Haïtiens n'ont pas pu se laver depuis plusieurs jours.
Privés de foyer, les habitants récupèrent également tous ceux qui peuvent servir à fabriquer un logement de fortune. Chaque jour qui passe fait monter la tension d'un cran en Haïti.

La France et les États-Unis envoient des renforts humanitaires en Haïti
Le « Francis Garnier » un navire de la marine française attendu en Haïti avec de la nourriture, des couvertures, des lits, du matériel médical et également, à bord une trentaine de soldats du service militaire adapté (un régiment qui assure la formation de ceux qui veulent s'engager dans l'armée).
Le bateau américain « US NAVAL Comfort » l'un des plus grands navires-hôpitaux de l'armée américaine fait route vers Haïti ce qui amènera un support supplémentaire de1000 lits pour les blessés, des médecins et 4 blocs opératoires qui peuvent fonctionner 12heures/ jour. Il devrait être sur zone jeudi prochain.,

Les SMS pour aider Haïti
Aider Haïti en quelques secondes c’est ce qu’on fait des milliers d'Américains qui ont envoyé un SMS et 10 dollars à la Croix-Rouge, somme qui sera débitée de leurs factures de téléphone. Relayée par la First Lady « Michelle Obama », cette campagne de dons a déjà permis à la Croix-Rouge de récolter plus de 10 millions de dollars en quelques jours, un record. La Croix-Rouge affirme qu'elle n’a jamais reçu autant de dons, en effet, cela représente deux cent mille dollars par heures.

Une énorme générosité sur laquelle mise aussi les associations humanitaires françaises, les opérateurs de téléphonie mobile viennent de lancer une collecte par SMS avec un numéro unique, chaque texto envoyé aux associations que ce soit à la Croix-Rouge, le Secours Populaire, le Secours Catholique se traduira par un don d'un euro pour aider Haïti.

1 SMS = 1€ POUR HAÏTI

au 80 222 pour la Croix-Rouge
au 80 333 pour le Secours Populaire
au 80 444 pour le Secours Catholique
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!