VLC media player 1.0.0 la version finale est disponible

Publié leet mis à jour le
 
Videolan a donc mis en ligne la version finale de son lecteur multimédia libre et multi plateforme VLC media player qui nous arrive donc en version 1.0.0. VLC media player qu'il n'est plus nécessaire de vous présenter est reconnaissable à son logo en forme de cône orange et blanc, et a su devenir au fil des temps un incontournable que l’on retrouve sur la plupart des systèmes d’exploitation ce dernier permettant la lecture de la plupart des formats vidéos mais aussi les DVD, les CD audio, les VCD…
VLC media player passé en 1.0.0
Plusieurs nouveautés et amélioration ainsi que la correction de plusieurs bugs pour cette nouvelle version de VLC media player :
-  Free, Open Source et multi-plateforme
-  Indépendant des systèmes de soutien à la plupart des codecs vidéo types
-  L'enregistrement en direct
-  Instant pause et Frame par Frame supporté
-  Contrôles de vitesse affiné
-  Nouveaux codecs HD (AES3, Dolby Digital Plus, TrueHD, Blu-Ray Linear PCM, Real Video 3.0 et 4.0, ...)
-  Nouveaux formats pris en compte (Raw Dirac, m2ts, ...) et d'importantes améliorations dans de nombreux formats ...
-  Nouveau Dirac encodeur MP3
-  L'extension de la vidéo plein écran
-  RTSP Trickplay supporté ( ?)
-  La lecture de fichier zippé
-  Les barres d'outils personnalisables
-  Faciliter l'encodage via l’interface
-  Une meilleure intégration dans les environnements Gtk
-  MTP dispositifs sur linux
-  AirTunes streaming
-  Nouveau skin pour l’interface skins2
(Traduction des nouveautés depuis le site de VLC)

Pour le télécharger et l’essayer ou pour mettre votre version à jour, rendez-vous dans la logithèque du site
VLC media player 1.0.0
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!