Google la recherche à un coût environnemental

Publié le et mis à jour le
 
C’est le Times de Londres qui nous a rapporté cette étude hier. Selon le physicien Alex Wissner-Gross chaque fois que vous effectuez 2 recherches sur Google, cela génère 7 grammes de CO2 ou en comparaison de quoi faire chauffer une bouilloire électrique pour y faire l’eau du thé.
Vous vous doutez bien que ce résultat n’est pas arrivé là par hasard mais a été le fruit de savants calculs prenant en compte le nombres de serveurs de Google, le requêtes journalières des internautes (plus de 200 millions par jour) etc…

De son coté Google relativise cette affaire, arguant du fait que chaque recherche effectuée dans son moteur ne génère en réalité 0,2 gramme de dioxyde de carbone.

Alors, qui de Google ou de Alex Wissner-Gross nous annonce les bons chiffres. En faisant 2 petites multiplications, 200 millions de recherches multiplié par le CO2 des deux parties donne d’un coté 1400 tonnes de CO2 et de l’autre 40 tonnes.

En attendant, Google n’a pas oublié de rappeler qu’il a pris part à la création en 2007 du Climate Savers Computing Initiative, organisme qui a justement pour but la réduction des consommations énergétiques entre autre.

Par contre on ne nous parle pas de la génération du dioxyde de carbone par Alex Wissner-Gross pour en arriver à ce résultat . Gageons qu’il avait de quoi faire bouillir pas mal de bouilloires .

Le lien pour accéder au site du Climate Savers Computing Initiative :
Climate Savers Computing Initiative
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!