La vidéo off de Nicolas Sarkozy, France 3 remonté contre Rue89

Publié le
 
Si il y a une chose que l’on peut retenir de tout ce tapage qui s’apparente de plus en plus à un buzz, c’est que les vidéos de Nicolas Sarkozy rencontrent un énorme succès sur internet. Du « casse toi pauvre con » en passant par l’altercation avec les pêcheurs sans oublier le G8, voici donc que nous arrive tout frais de la rédaction de France 3, le « Quand on est invité, on a le droit que les gens vous disent bonjour quand même ! ».
Cette vidéo qui circule actuellement sur internet et qui se trouve d’ailleurs en bonne place dans les téléchargements du site de partage de vidéos Dailymotion avec plus de 1 609 794 visionnages amène donc la polémique. En effet selon certaines personnes présentes sur les lieux, les phrases ont été en quelque sorte sorties de leurs contextes, car avant d’arriver sur le plateau le Président a été « chaleureusement » accueilli par des manifestants de France Télévision, ce qui pourrait expliquer, en partie, ses propos.

Cette vidéo aurait donc du normalement du finir dans la liste des vidéos disponibles sur internet de Nicolas Sarkozy, mais mercredi, Pierre Haski de Rue89 a reçut une lettre d'un avocat de France3 lui intimant l'ordre de retirer et détruire la vidéo, mais surtout de "balancer", selon ses termes, ses sources.

Pierre Haski a d’ailleurs écrit pour s’expliquer :

Du jamais vu entre médias, et une tentative d'intimidation qui va au-delà de tous les textes de loi, même celui qui n'est pas encore voté sur la protection de sources. Nous refusons évidemment de suivre cette injonction.
../..
Il est clair que nous sommes dans cette affaire une "victime collatérale" de la crise entre France Télévision et l'Elysée, dont les déclarations de Patrick de Carolis mercredi matin sur RTL sont le révélateur. Nous avons fait notre métier, en ramenant des informations légitimes et pertinentes. La réaction de France3 est disproportionnée et surtout choquante dans son appel à la délation. Elle est d'abord très politique. 

De la simple vidéo de Nicola Sarkozy, qui reste d’ailleurs plus soft dans ses propos par rapport aux autres vidéos, que nous avons pris l’habitude de voir figurer en bonne place sur les sites de partages de vidéos, cette affaire risque donc de devenir une affaire d’état, et l’on se demande par ailleurs ce qu’en pense Nicolas Princen de la cellule communication de l'Elysée, qui est justement en charge de la surveillance de tout ce qui se dit à propos du Président de la République sur Internet.

Nous n’avons pas fini d’en entendre parler!

La vidéo en question :



Pour accéder au site Rue89 à l'origine de cette polémique :
www.rue89.com
 
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!

 
Posté le: 07/07/2008 09:18
Webmaster
 
sujet Sarkozy : Désormais quand il y a une grève en France, personne ne s'en aperçoit
Sarkozy en rajoute une couche en moins d'une semaine avec un fameux "Désormais quand il y a une grève en France, personne ne s'en aperçoit".

Cela se passe de commentaires