Le Piratage sur Internet dans la ligne de mire du gouvernement

Publié le
 
Le Ministre de la Culture et de la Communication Christine Albanel a donc présenté à la presse le projet de loi "Création et internet" dont la grande ligne est de partir à la chasse aux internautes qui téléchargent illégalement de la musique, des films ou tout autre forme de fichiers sur Internet.
Avec cette loi, Christine Albanel espère faire baisser le taux de téléchargements de 70 à 80%.
Finis la répression, place à la pédagogie afin de faire prendre conscience aux contrevenants que télécharger est illégal.

Pour cela, un internautes qui aura été repéré en train de télécharger illégalement, sera mis en surveillance et recevra dans un premier temps un mail d’avertissement, et si cela ne semble pas suffire, une lettre recommandé. En cas de récidive ou de non prise en compte de ses avertissements, il pourra se retrouver avec une coupure de son abonnement auprès de son fournisseur d’accès Internet qui pourra aller de trois mois à un an. Quand je dis « il », c’est en fait le propriétaire de l’abonnement qui sera considéré comme responsable. De là a imaginer la tête des parents qui recevront le recommandé d’avertissement concernant les activité illicite de leur chère tête blonde . C’est donc avant toute chose le « petit » piratage qui est dans la ligne de mire du gouvernement.

Pour information, la sanction initiale aujourd’hui est de 300.000 euros d'amende et trois ans d'emprisonnement. Il est certain que c’est un peu démesuré pour la plupart de pirates en culotte courte qui télécharge le dernier tube à la mode sur internet ou le film du moment.

Le texte va donc dans la continuité du rapport Olivennes ( La Loi Olivennes en préparation  ).

Reste à savoir si les majors de la musique et l’industrie du cinéma feront eux aussi un geste dans le sens des internautes pour les inciter à acheter du contenu légal. Quand on voit des fichiers musicaux protégé par des DRM et qu’il est parfois impossible de lire, on se pose la question de savoir qui incite au téléchargement illégal. De même pour les films qu ne sont disponible que 6 mois après leurs sorties en salles. Dans ce cas il serait bien de tester sur quelques long métrages leurs mises à disponibilité très rapidement après leurs sorties sur grand écran.

Bon en attendant, commencez a surveiller votre voisin car si il télécharge depuis votre abonnement, c’est vous le coupable !
 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!