OpenOffice fête ses sa cinquième année d'existence

Publié le
 
C’est avec une petite journée de retard que je souhaite un bon anniversaire à cette suite.
C’est 13 octobre 2000 que pour la première fois OpenOffice.org ouvrait son site en fournissant un accès au code source de StarOffice, la suite bureautique de Sun Microsystems passée dans le monde du logiciel libre. Cinq années plus tard c’est 40 millions d’utilisateurs de par le monde qui utilisent la suite bureautique gratuite et sa popularité ne se dément pas au fil des semaines. 
 

D’un environnement spartiate pour les premières versions, la suite c’est au fil des versions améliorées tant au niveau logiciel que pour son interface, qui je peux le dire, aujourd’hui est agréable au visuel et surtout d’une prise en main très rapide et facile.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette suite, elle inclus un traitement de texte, un tableur et un logiciel de présentation. De plus elle prend complètement en charge les formats de la suite de Microsoft.

La version actuelle stable et fonctionnelle est la 1.1.5, avec une version 2.0 qui en est déjà à sa seconde pré version (Release Candidate 2), nouvelle version qui ratera du coup de quelques jours la date anniversaire.

Par contre cette nouvelle version adoptera par défaut OpenDocument (XML), et aura une meilleure exportation des fichiers PDF et des améliorations dans la compatibilité avec la suite Office de Microsoft.

Donc un bon anniversaire à cette suite qui permet de bénéficier gratuitement pour les particuliers d’une suite très complète et surtout opérationnelle à 100%.

Pour en savoir plus rendez-vous sur le site francophone de la suite :

http://fr.openoffice.org/

 
chabot thierry
chabot thierry
Passionné par les ordinateurs depuis son premier PC-1512, il est l'auteur principal des articles concernant Internet, les OS et les moteurs de recherches. Il répond souvent sur les forums avec le pseudonyme Cthierry pour proposer des solutions.

 
 
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu!